22 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 01 December 2012 12:00

Conseil exécutif de la MEF – La nomination d’un directeur-désigné rejetée Featured

Rate this item
(0 votes)
La proposition de nommer un directeur-désigné sans appel à candidatures a été rejetée, le 31 octobre, par le comité exécutif de la Mauritius Employers’ Federation (MEF).
Ses membres considèrent qu’au nom de la bonne gouvernance, un appel à candidatures doit être lancé pour le poste de directeur qui deviendra vacant l’année prochaine. Azad Jeetun, l’actuel directeur, partira à la retraite.

Le président de la MEF, Clensy Appavou, a essuyé ce revers malgré avoir expliqué que cette proposition a été discutée au sein du Remuneration and Appointment Committee et qu’à l’unanimité, ses membres ont approuvé le nom de Raj Makoond, directeur du Joint Economic Council, comme directeur-désigné. Cette proposition de nomination sans sélection, a soulevé une levée de boucliers parmi les membres du comité exécutif de la MEF.

Danielle Wong, directrice de la Mauritius Export Association (Mexa), a allumé la mèche en comparant cette démarche à l’action de mettre la charrue avant les bœufs. Un argument soutenu par d’autres membres du comité exécutif de la MEF qui rappelle que le projet de fusion de la MEF et du JEC n’est pas encore approuvé. À leur avis, tant que la fusion ne se concrétise pas, le comité exécutif n’est pas habilité à se pencher sur cette proposition de nomination sans sélection.

De son côté, Roshan Seetohul, président de l’Outsourcing & Telecommunications Association of Mauritius, considère que la proposition de nommer un directeur-désigné constituera un faux pas pour l’organisation. Axel Pellegrin, secrétaire général de l’Insurance Association, a prévenu que l’image du secteur privé prendra des rides si les procédures ne sont pas respectées scrupuleusement. D’autant plus qu’il souhaite vivement que le secteur public opère dans la transparence.

Pour sa part, Jean Li, directeur de la Mauritius Sugar Producers’ Association, soutient qu’il faut nommer un directeur qui sera, par la suite, responsable de la nouvelle entité qui verra le jour, à la suite de la fusion qui devait prendre effet à partir d’avril 2013.

Dans les feux des débats, le directeur de la MEF, Azad Jeetun, a soumis aux membres du comité exécutif un document sur les « Principles for appointment of Director. » En ce faisant, il veut se mettre à l’abri d’éventuels démêlés avec des institutions comme l’Equal Opportunities Commission pour le non-respect des procédures d’embauche de son successeur.

Face à cette forte opposition, le comité exécutif s’est résolu à ne pas nommer un directeur-désigné. Des négociations sont en cours avec le présent directeur pour qu’il reste en poste jusqu’à ce que la nouvelle entité voie le jour.




MEF composée de 11 membres (Associations) et un millier d’entreprises

Quel nom ?
Pierre Dinan a proposé sept noms pour le nouvel organisme. À savoir Mauritius Employers and Business Council, Mauritius Business Federation, Mauritius Entrepreneurs Federation, Mauritius Business and Employers Federation, Mauritius Economic Council and Employers Federation, Mauritius Entrepreneurs Council and Employers Federation et Mauritius Chamber of Business and Employers Confederation.

Dinan implique la MCCI
Pierre Dinan propose que l’école de formation de la MEF soit rattachée à celle de la Chambre du Commerce et d’Industrie (MCCI). « It is understood that the training centre of MCCI is well on the way to autonomous status. It is therefore suggested that consideration be given to merging the academic component of the MEF Training Centre with the MCCI equivalent. A target date of July 2013 is proposed», recommande-t-il dans son rapport.

Il suggère que le service d’analyse économique de la MCCI soit annexé au nouvel organisme : « Finally, to avoid duplication, it is suggested that the economic analysis service of MCCI joins forces with the proposed economic and statistics decision of the new entity. The target date should again be July 2013. »

L’auteur du rapport n’écarte pas le risque de duplication entre le nouvel organisme et le MCCI : « To the above risks, there must be added the special case of the Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI). This is an institution which shares multi-sectoral representativeness with the JEC and the MEF. Ih has three core functions, namely, services to the business community in the field of trade, both national and international, economic analysis and training. There is a risk of duplication with the new entity in terms of macro-economic policies and studies. »

Année       Nombre
1963          137
1964         149
1965         157
1966         163
1967         167
1968         177
1969        193
1970        193
1971        196
1972        208
1973        236
1974        259
1975        342
1976        353
1977        387
1978        387
1979        384
1980        364
1981        363
1982        344
1983        356
1984        372
1985        385
1986        381
1987        449

Année      Nombre
1988       502
1989       542
1990       585
1991       599
1992       628
1993       632
1994       651
1995       662
1996       675
1997       702
1998       703
1999       727
2000       747
2001       769
2002       769
2003       803
2004       833
2005       882
2006       886
2007       896
2008       999
2009       998
2010     1037
2011     1083




Eshan Dinally

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Enquête Popular Articles

Google+