23 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Une enquête menée par la rédaction de Radio Plus révèle que deux médecins indiens, venus se spécialiser au Dr D. Y. Patil Medical College, ont avoué avoir traité des patients à l’hôpital alors qu’ils n’en avaient pas le droit.
Published in Interview
Michèle Tsang Ping revient à la charge. Celle-ci, qui assumait un poste de directeur à la Mauritius Commercial Bank (MCB), avait été licenciée après 32 ans de service. Elle était accusée par la banque d’avoir violé l’éthique de l’institution.
Published in Actualités
Un ancien employé de Global Board of Trade Ltd (GBOT), a saisi la Cour suprême de Maurice, alléguant que 85 % des transactions échangées sur la plateforme étaient fictives et que GBOT a violé les lois locales en matière de blanchiment d’argent. La presse indienne s’est emparée de cette affaire.
Published in Economie
L’enquête de l’Independant Commission Against Corruption [Icac] sur les allégations d’irrégularités relevées par un audit interne au sein d’Airports of Mauritius Ltd [AML] fait tomber une quatrième tête.
Published in Live News
Les anomalies décelées ne cessent de déferler. Outre les alentours du Caudan, Canal-Dayot a été la région de Port-Louis la plus affectée par les pluies torrentielles du 30 mars. Pourtant, le rapport du consultant Gibb avait identifié l’endroit comme zone inondable. Le rapport du directeur de l’Audit rappelait également que des travaux importants avaient été omis alors que l'entrepreneur avait été payé pour.
Published in Inondations
Déposé cette semaine à l’Assemblée nationale et remis au Premier ministre le 25 mai, le rapport financier 2008-2009 de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) fait état d’une multitude d’anomalies portant sur un total d’une centaine de millions de roupies.
Published in Actualités
Le ministre des Tic est sur la sellette. La controverse porte autour  du projet de location d’un bâtiment par le ministère en 2010, à Ébène.
Published in Polémique
Entre décembre 2011 et mai 2012, Cader Sayed-Hossen, ministre du Commerce et de l’Industrie, fait un virage à 180 degrés. Il revient sur son annonce visant à instituer un comité d’enquête afin de faire la lumière sur les irrégularités et manquements relevés dans le rapport Insight Forensics sur la State Trading Corporation (STC). Ainsi, aucune sanction n’est à prévoir.
Published in Enquete

Enquête Popular Articles

Google+