18 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Didier Hortense

Didier Hortense

Le Bureau Politique du PMSD s’est réuni, hier, mardi pour entériner l’entrée du PMSD au gouvernement.
Au départ, il a dit ne vouloir blâmer personne pour la défaite de l’alliance PTr-MMM. Au final, Paul Bérenger a tout mis sur le dos de Navin Ramgoolam et de la presse. En conférence de presse samedi, le leader du MMM a aussi annoncé la mort de l’alliance rouge-mauve et qu’il sera bel et bien leader de l’opposition. 
Sept Best Losers ont été nommés, vendredi, suite aux législatives de mercredi, soit 4 pour l’Alliance Lepep et 3 pour le PTr/MMM. Ces derniers sont, tous issus des rangs du MMM et du PMSD. Le Parlement comptera donc 69 élus.
Thursday, 11 December 2014 10:13

No 19 : Dans la discipline…

C’est dans le calme et sans anicroches que les votants de la circonscription No 19 ont accompli leur devoir civique mercredi. Le mouvement lent des électeurs le matin s’est accéléré dans l’après-midi. Le taux de participation est de 68 % à Stanley / Rose-Hill.
Le leader du MMM a fait la tournée des ‘bases’ PTr/MMM du no. 19, mardi soir. Une occasion pour lui d’aller à la rencontre des activistes de sa circonscription. Un pèlerinage dans les rues de Rose-Hill au rythme des pétarades et des acclamations.
Le Premier ministre a fait une virulente sortie contre Xavier-Luc Duval, lundi, lors d’un meeting du PTr-MMM à Quatre-Bornes. Selon Navin Ramgoolam, sans lui, le leader du PMSD serait « un zéro en politique ». Il estime que c’est grâce à lui qu’il s’est fait élire lors de la partielle au n° 20 en 1999.
« Je suis heureux d’avoir quitté Navin Ramgoolam », a martelé Xavier-Luc Duval dimanche 7 décembre en meeting de l’alliance Lepep à Vacoas.
Dernière ligne droite avant le scrutin de mercredi. Tous les partis en lice, particulièrement les deux principaux blocs, feront le forcing durant les prochaines 72 heures. Mais que retient-on de ces deux mois de « canvassing » intensif ? Décryptage. 
Visait-il Kee Cheong Li Kwong Wing ? À Baie-du-Tombeau, dans la circonscription no 5, Navin Ramgoolam a évoqué la trahison samedi soir. « Parfwa, dimun ou pa attan fer traite ar ou », a-t-il lancé. Et d’ajouter : « Ceux qui n’ont pas d’investiture et qui nous quittent n’ont, de toute façon, pas leur place à nos côtés. »
«Zot bizin dan bez mem pu al rod Harish Boodhoo ». C’est en ces termes que le leader des Mauves, Paul Bérenger, ouvre les hostilités envers l’homme de Belle-Terre, annoncé au meeting de l’Alliance Lepep ce dimanche.
Page 1 of 139