18 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Saturday, 02 February 2013 10:00

Un Hongrois arnaqué de Rs 1,6 million Featured

Rate this item
(2 votes)
Chauffeur de taxi, Anildeo S., 46 ans, a été coffré, par la police criminelle de Port-Louis sud, dimanche. Sa faute: un Hongrois., de 59 ans, l'accuse de détournement de fonds. Une somme qui s'élève à Rs 1,6 million.
Le Hongrois a fait la connaissance d'Anildeo S., en 2005. Depuis, ils sont devenus de bons amis. Le temps passe et le chauffeur réussit à convaincre ce dernier d'acheter un terrain à Balaclava pour  une somme de Rs 1 145 104. Mercredi, le 23 juillet 2007, après avoir visité le site, le Hongrois a remis une somme de Rs 100 000 au taximan et jeudi le 2 août, ils ont signé un "Agreement of Trust" concernant l'acquisition du terrain. Ainsi, après que l'Agreement of Trust a été mis au point, une somme de Rs 1 062 500 a été transférée sur le compte d'Anildeo S. Les transactions ont eu lieu entre vendredi le 24 août 2007 et vendredi le 26 octobre 2007. Quelques jours plus tard, le Hongrois apprend qu'Anildeo S. n'a pas remis l'argent à la compagnie concernée.

Sachant qu'il ne pourra jamais acheter un terrain à Maurice, le Hongrois  a porté plainte, le mercredi le 30 janvier 2008, à la police criminelle (CID) dimanche. Anildeo S. a été arrêté le même jour et a comparu devant le tribunal de Port-Louis lundi. Il a nié les accusations faites contre lui. Une charge provisoire de "détournement de fonds" a été retenue contre lui. Il a retrouvé la liberté conditionnelle et a fourni une caution de Rs 20 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 100 000.

Le présumé arnaqueur estime que c'est un complot monté de toutes pièces contre sa personne. "Depuis 2008, je n'ai plus de contact avec ce Hongrois. C'est une fausse allégation. Au contraire, quand je l'ai rencontré, il m'a confié que la location est très chère et m'a proposé de construire une maison pour lui à mon domicile. J'ai fait ressortir que je n'ai pas d'argent et il m'a dit de ne plus m'inquiéter car il va payer tous les frais. Mais, une année après, le Hongrois m'a avoué qu'il ne compte plus faire construire sa  maison  et que je dois retourner son argent. Je ne lui  ai jamais demandé de l'argent . Kan rann service, gagne coup de pied", explique le présumé suspect.



Last modified on Saturday, 02 February 2013 09:08
Ellvina Nallan

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Faits Divers

Faits Divers Popular Articles

Google+