23 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 02 February 2013 11:00

En liberté conditionnelle pour viol – Le skipper accusé d’agression sexuelle sur une étudiante anglaise Featured

Rate this item
(7 votes)
Elle est venue à Maurice pour des études de tourisme; cependant, c'est une expérience traumatisante qu'elle garde de son passage dans l'île. Lisa (prénom fictif), une Anglaise de 24 ans, aurait été agressée sexuellement par Jean-Michel Christian Prayag, un skipper de 36 ans. Ce dernier était déjà en liberté conditionnelle pour un viol commis en 2010.
C’est dans son appartement à Flic-en-Flac, le 23 janvier dernier, que les faits se sont produits. Cependant, ce n'est que le jeudi 31 janvier que Lisa a consigné une déposition à la police. Le suspect, qui a été arrêté le jour même, affirme que l’Anglaise était consentante.

Dans son récit à la police, Lisa explique que c'est le 23 janvier dernier qu'elle aurait rencontré son présumé agresseur. Elle se trouvait seule dans un pub à Flic-en-Flac, lorsqu’elle aurait fait la connaissance de Christian, un habitant de la région. Celui-ci était accompagné de deux amis.
Sur place, l'ambiance est à la fête. Les boissons alcoolisées coulent à flots. Cependant, l'étudiante veut changer d'air. Elle aurait alors proposé à ses nouveaux amis de venir dans son appartement. Avant de partir, ils font provision d'alcool et de nourriture.

Arrivés à l'appartement, ils se mettent à l'aise. Lisa, pour sa part, est partie se changer. Elle se serait alors mise en maillot de bain. Ces appartements disposant d'une piscine, elle est partie se rafraîchir dans l'eau.

En vrai gentleman, le skipper, quelques minutes plus tard, lui aurait servi à boire. Juste après, elle se serait sentie dans un état second. Pour elle, Christian aurait versé quelque chose dans son verre afin de profiter d'elle. Par la suite, le skipper l'aurait emmenée dans sa chambre. Tout ce dont elle se souvient, c’est que Christian se trouvait au-dessus d'elle dans le plus simple appareil. Elle n'a rien pu faire pour se défendre. Elle aurait par la suite perdu connaissance.

Menaces
À son réveil peu après, c'est la panique, elle était allongée nue sur le lit. Elle s'est rhabillée. Christian et ses deux amis sont introuvables. Pendant une semaine, l'étudiante n'a rien révélé. Mardi cependant, Christian serait réapparu. Ce dernier l'aurait alors conseillée sous menaces de ne rien dire à personne. Effrayée par d'éventuelles représailles de la part du skipper, elle s'est finalement décidée à tout dévoiler à son petit ami qui se trouve en Angleterre. C'est ce dernier qui lui aurait recommandé de se rendre à la police pour dénoncer son présumé agresseur. C'est ainsi qu'elle s'y est rendue, jeudi. Vendredi, elle a été examinée par le médecin de la police.

Informés de cette affaire, les policiers de Flic-en-Flac n'ont pas tardé à mettre la main au collet du suspect, le même jour. Le skipper n’étant pas méconnu des services de police. En effet, il était déjà en liberté conditionnelle pour un délit similaire. C'est dans le Nord de l'île, en 2010, qu'il aurait commis une agression sexuelle.

Toutefois, pour cette nouvelle accusation, Christian s'est défendu en parlant de consentement lors du passage à l'acte. Il y a des témoins qui habitent dans le complexe qui affirment avoir vu l'Anglaise enlacer le skipper.

Il a comparu devant la Bail and Remand Court à Port-Louis, vendredi. La police a objecté à sa remise en liberté. Le skipper demeure en cellule policière.




Last modified on Saturday, 02 February 2013 09:09
Kendy Antoine

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+