21 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 16 February 2013 09:00

Vol et viol à Rivière-Noire – Du sperme prélevé dans la salle de bains Featured

Rate this item
(3 votes)
C’est une bande organisée, composée de trois hommes et une femme, qui ciblait de luxueuses demeures du littoral Ouest. Mercredi, ils sont passés à une étape supérieure lors d’un casse au domicile d’un couple à Rivière-Noire. Ils ont violé la propriétaire avant de s’enfuir. Les éléments du SOCO ont prélevé du sperme dans la salle de bains. Les agresseurs sont activement recherchés.
Mercredi soir cauchemardesque pour ce couple. L’homme, un Mauricien et directeur d’entreprise de 39 ans, et sa femme Audrey (prénom fictif), une Sud-Africaine de 28 ans, sont chez eux et regardent un film dans le salon. Il est 23 h 30. À un certain moment, il y a eu une panne électrique. L’épouse voit un homme dans sa cour. Elle appelle son mari à l’aide, mais le couple se fait attaquer et maîtriser par trois autres personnes, dont une femme. Ils portaient tous des cagoules et étaient armés de sabres. Débute alors le calvaire pour le mari et sa femme.

Ils font main basse sur tout ce qu’ils peuvent (ordinateur portable, téléphones cellulaires, cartes bancaires, bouteilles de vin et autres effets personnels). Le couple avait été contraint de leur donner le code secret des cartes bancaires. Deux d’entre eux, dont la femme, se sont alors rués au guichet automatique pour effectuer des retraits, alors que les deux autres sont restés au domicile du couple. C’est à ce moment qu’un des voleurs a conduit Audrey dans une chambre où il l’a violée. Le mari est lui immobilisé et bâillonné dans le couloir. Il ne peut venir en aide à son épouse.

Après le viol, la femme qui accompagnait les malfrats a conduit la victime dans la salle de bains pour que celle-ci prenne une douche pour effacer toutes les traces de cette agression. Cependant, il nous revient que la complice n’aurait pas digéré le fait que l’un d’eux ait violé la Sud-Africaine. Elle s’en serait prise à  lui et aurait exigé qu’il demande pardon à la jeune femme. Le présumé violeur se serait plié à sa demande. Avant de prendre la fuite à bord de la voiture du couple, ils ont pris le soin de ligoter la victime qui est parvenue à se défaire de ses liens. Elle a libéré son époux et la police a été alertée. « J’ai voulu m’enfuir, a dit Audrey à la police, mais j’ai fait une chute ».

Une fois sur place, les enquêteurs de la Criminal Investigation Division (CID) se sont mis à la recherche du moindre indice qui permettra de remonter jusqu’aux voleurs. Ils essaient de retracer le véhicule à bord duquel les quatre individus voyageaient. Ils ont aussi visionné les images des caméras de surveillance du guichet automatique où des retraits ont été effectués. Quant aux éléments du Scene of Crime Office (SOCO), ils ont passé la maison au peigne fin. Du sperme a été de ce fait prélevé dans la salle de bains.  

Audrey a été examinée par un médecin de la police, jeudi. Elle portait aussi des blessures aux pieds. Quant à la voiture des victimes, elle a été retrouvée près du bureau de poste de Rivière-Noire. Après examen, elle a été restituée à ses propriétaires.

Last modified on Saturday, 16 February 2013 08:20
Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus