29 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 17 December 2011 12:00

Camp-de-Masque : un ado violente son amie d'enfance et filme la scène Featured

Rate this item
(2 votes)
Toute la scène a été filmée avec un téléphone portable. Toute la scène a été filmée avec un téléphone portable.
Rishta (prénom fictif), 14 ans, a vécu la pire journée de sa vie mardi. Dans une déposition consignée au poste de police de Camp-de-Masque, vendredi, l’adolescente raconte sa mésaventure aux enquêteurs.
Elle raconte avoir été victime des ardeurs de son ami d'enfance. Nilesh (prénom fictif), 15 ans, a débarqué chez elle, alors qu'elle était seule. La porte de la maison n'étant pas fermée à clé, le jeune garçon n'a eu aucun mal à y pénétrer, prétextant être venu chez elle pour chercher quelque chose. Rishta ne se doute pas, à ce moment-là, des mauvaises intentions de son ami.

La voyant seule, l'agresseur en profite pour mettre son plan à exécution. « Si to pas faire ça ar mwa, ça pas pou fini kumsa », lui lance-t-il sous la menace d'un couteau. Paniquée, elle s’est pliée à la demande de Nilesh. Selon elle, elle a dû satisfaire toutes ses demandes de peur qu'il ne l'agresse avec son arme. Mais, les malheurs de la jeune fille sont loin d'être terminés. Le jeune homme aurait filmé toute la scène de son téléphone cellulaire.

Rishta confie qu’elle a pu s'arracher des mains de son agresseur, qui de son côté, a pris la poudre d’escampette après avoir satisfait ses pulsions. Depuis, poursuit-elle, Nilesh la menace et la fait chanter. Traumatisée, elle n'a rien dit à sa mère. C'est à sa meilleure ami qu'elle s'est confiée. L'amie en question, ne pouvant supporter ce lourd secret, en a parlé à la mère de Rishta. Celle-ci a ensuite alerté la police.

La police du village a initié une enquête en vue de mettre la main sur le présumé auteur de ce forfait. Une accusation de « attempt upon chastity » pourrait être retenue contre lui.



Last modified on Saturday, 17 December 2011 07:55
Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+