20 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 31 December 2011 12:00

Dans l’Ouest – Une ado arrêtée en pleins ébats sexuels Featured

Rate this item
(3 votes)
La jeune demoiselle avoue avoir été subjuguée  par l’homme âgé de 20 ans. La jeune demoiselle avoue avoir été subjuguée par l’homme âgé de 20 ans.
Elle prétendait vouloir partir aux toilettes pour rejoindre son petit ami. Deux heures plus tard, le jeune couple a été arrêté, en pleins ébats sexuels, par des policiers. Le petit ami a été inculpé provisoirement de « sexual intercourse with female under 16 ».
Lundi vers 23 heures, Sarita (prénom fictif), âgée de 13 ans et domiciliée dans l’Ouest, prétend vouloir se rendre aux toilettes. Une fois à l’extérieur, elle décide de quitter le toit de sa grand-mère afin de rejoindre Preetam (prénom fictif), âgé de 20 ans et habitant le même quartier, qui l’attendait à l’autre bout du chemin. Les deux tourtereaux décident de donner libre cours à leurs pulsions, dans un endroit discret.

Les parents de Sarita commencent, entre-temps, à s’inquiéter de l’absence  de leur fille. Ils se rendent au poste de police pour signaler sa disparition. C’est ainsi les policier se lançent à la recherche de l’étudiante. Après deux heures, une patrouille devait l’intercepter.  Les policiers découvrent l’adolescente en pleins ébats sexuels avec son petit ami. L’opération a été menée par l’inspecteur Rajesh Moorghen, le sergent Candasamy et le constable Malé.

Au même endroit pour du bon temps
Les deux amoureux tentent de prendre la fuite. En vain. Ils sont maîtrisés par les officiers qui ont, par la suite, saisi leurs sous-vêtements, qui étaient par terre, avant de les transporter au poste de police. Les jeunes gens devaient avouer qu’ils étaient consentants. Preetam, selon nos recoupements, est marié depuis environ huit mois. Toutefois, il entretiendrait une relation avec Sarita. Ces derniers ont également confié aux policiers qu’ils ont eu des relations sexuelles, à maintes reprises, pendant les deux derniers mois. Selon la déposition de Preetam, ils se rendent souvent au même endroit pour du bon temps. Mais lundi, ils se sont fait surprendre.

Sarita a regagné son domicile après avoir été entendue par les policiers. Quant à Preetam, il a été traduit devant la justice où une accusation provisoire de « sexual intercourse with female under 16 » a été retenue contre lui. Depuis, il est en liberté conditionnelle après s’être acquitté d’une caution de Rs 10 000.

La mère de Sarita (33 ans), contactée par Le Défi-Plus, relate : « Comme à l’accoutumée, ma fille passe la nuit chez sa grand-mère, qui habite non loin de chez nous. Ce jour-là, elle a prétendu qu’elle voulait partir aux toilettes. Mais, nous ignorions qu’elle nous ferait un tel coup ! Je dormais et c’est ma mère qui nous a prévenus que ma fille était introuvable. Nous l’avons cherchée partout. En vain ! Je pensais qu’on l’avait enlevée. »

Interrogée sur ce qu’a fait sa fille, la mère nous dit : « Cette affaire nous embarrasse. Ma fille, étant naïve, s’est laissée influencée par ce garçon. C’est dur à digérer ! » Sarita nous confie : « J’étais aveuglément amoureuse de lui, et ce même s’il est un homme marié. Nous avons eu des relations sexuelles à plusieurs reprises. Il m’a hypnotisée par ses mots. Et c’est ainsi que j’ai commis cette erreur ». La police poursuit son enquête.



Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+