23 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 08 October 2011 21:32

Arrestation d’un présumé pervers – La police soupçonne un meurtre éventuel Featured

Rate this item
(0 votes)

Il était recherché depuis longtemps pour actes indécents en public. La police a finalement mis fin aux petits jeux d’Avinash Lalldeosing, 29 ans. Cet habitant de la rue Gébert, Rose-Belle, était soupçonné de semer la terreur dans sa localité. Il aurait commis divers actes indécents en public, protégé par le silence de ces victimes qui hésitaient toutes à porter plainte, craignant le pire.

Le week-end dernier, Avinash Lalldeosing aurait baissé son pantalon devant une fillette de 10 ans qui sortait de ses leçons particulières. Une fois à la maison, la petite a relaté l’incident à son père. Lundi matin, ce dernier a porté plainte au poste de police de Rose-Belle.

Mardi, des policiers se sont rendus chez le pervers pour l’arrêter. Lors d’une perquisition, ils ont retrouvé divers uniformes de la National Coast Guard (NCG), des machettes, des cagoules, plusieurs cutters, des gourdins avec des clous, de la lingerie et des vêtements pour femmes, des CD pornographiques, des pieds-de-biche, une cloche, des armes artisanales (fléchettes en bois), une substance nocive suspectée d’être de l’acide, des coupures de journaux relatives à des meurtres et à des affaires de sexe ont, entre autres, été saisis. Le suspect semblait beaucoup s’intéresser au double meurtre des belles-sœurs Asha et Indira Jhurry, à Lallmatie le 5 janvier 2006, et au décès de Rajesh Ramlugon.

Durant son interrogatoire au poste, il raconte aux policiers qu’il « ignore comment ces uniformes et ces vêtements ont atterri dans sa cour ». Dans la localité, le suspect a été déjà tabassé par des habitants pour avoir fait irruption dans leur cour, tard dans la soirée.

Les enquêteurs de Rose-Belle n’excluent pas l’hypothèse que le jeune homme aurait pu préparer un coup pour agresser mortellement diverses personnes, dont un proche. Le suspect aurait une enfance difficile et aurait cherché à se venger d’une personne qui le ridiculisait et l’humiliait autrefois.

L’inspecteur Murugesan interrogera le suspect, la semaine prochaine, en présence de son avocat. Ce dernier a comparu devant le tribunal de Mahébourg sous trois chefs d’accusation : actes indécents en public, possession d’objets volés et possession illégale d’uniformes de la police. La police a objecté à sa remise en liberté sous caution. L’enquête est menée par le sergent Anseline, le caporal Runglall, les constables Bahadoor, Hurnam, Agasing, Janoo, sous la supervision de l’inspecteur Murugesan et du surintendant Gungah.




Meemah Aumeer-Daharee

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+