25 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 28 January 2012 12:00

Escroquerie de Rs 300 000 – Il se fait passer pour un cadre de la MHC Featured

Rate this item
(0 votes)
Il voulait s’offrir une maison à un tarif réduit. Crédule, ce Vacoassien, âgé d’une quarantaine d’années, s’est fait arnaquer par Goparlen Sockalingum. Pour ce délit, cet habitant d’Upper Dagotière a été appréhendé par la police, mercredi 25 janvier. Il est soupçonné d’avoir escroqué près de Rs 300 000 à cet habitant de Vacoas. L’escroc se faisait passer pour un employé de la Mauritius Housing Cooperation (MHC). Il aurait berné la victime en lui promettant une maison à un prix très compétitif.   
Le quadragénaire a été subjugué par les belles paroles de Goparlen Sockalingum.  Ce dernier se serait présenté comme un haut cadre de la Mauritius Housing. La victime est entrée en contact avec son escroc à travers un ami commun au cours de l’année 2011. Croyant faire une bonne affaire, cet habitant de Vacoas a donné toutes ses économies à Goparlen Sockalingum. Il a remis à ce dernier de grosses sommes d’argent à diverses reprises. Goparlen Sockalingum est même allé jusqu’à montrer à la victime une maison à La Marie. Il lui a montré les clefs mais sans lui faire visiter la maison. Mais après plusieurs mois et ne voyant rien venir, le quadragénaire réalise qu’il s’est fait arnaquer. Ce dernier porte donc plainte au poste de police de sa localité.

Connu des services de police, Goparlen Sockalingum a été appréhendé par les hommes du sergent Gopychand de la Crime Intelligence Unit de la Central Division. Il a été traduit devant le tribunal de Curepipe où une charge provisoire d’escroquerie a été logée contre lui. Il a été reconduit en cellule policière. Dans une déposition consignée à la police, il a avoué son délit.




Lovina Sophie

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+