25 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 05 November 2011 00:22

Appels téléphoniques et SMS – Il traite une avocate de lesbienne

Rate this item
(0 votes)
L’avocate a porté plainte. L’avocate a porté plainte.

Cette affaire lui pose pas mal d’ennuis. À tel point que cette avocate n’a eu d’autre choix que de se tourner vers la police. Âgée d’une trentaine d’années, elle a porté plainte au poste de police de Pope-Hennessy (Port-Louis) après avoir reçu plusieurs appels téléphoniques et textos (SMS) à caractère obscène.

L’avocate a expliqué aux enquêteurs que depuis une semaine, elle reçoit des appels anonymes, pendant la nuit, provenant d’un numéro de téléphone inconnu. En décrochant la première fois, elle dit avoir entendu une voix masculine qui lui a informé que c’est à travers une tierce personne qu’il a obtenu son numéro. Ainsi, l’avocate lui aurait demandé s’il cherchait une quelconque assistance légale. Mais, n’ayant pas été satisfaite de la réponse de son interlocuteur, elle devait raccrocher.

Par la suite, l’avocate dit n’avoir pas répondu aux innombrables appels reçus de ce même numéro. Mais, samedi dernier, elle dit avoir reçu un texto : « m kroir t n lesbian... ». C’est ainsi qu’elle a décidé de porter plainte à la police. Interrogée, l’avocate nous a déclaré qu’elle laisse la police faire son travail.

Le Défi-Plus a voulu avoir la version de la personne incriminée. Nous avons composé le numéro et un homme nous a répondu à voix basse. Il a fait état de fausses allégations, tout en disant qu’il utilise ce numéro depuis peu. Par rapport aux appels téléphoniques et autres textos, l’homme dit ne se souvenir de rien. Mais, à un certain moment, il devait nous laisser entendre : « Ena dimounn pe condamne 40 bananes pou narien ! »





Meemah Aumeer-Daharee

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+