24 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 18 February 2012 10:00

Fil Rouge

Rate this item
(1 Vote)
Faute de mieux...
Ils voulaient la mini-chargeuse (bobcat), mais constatant que leurs démarches allaient s'avérer vaines, ces voleurs se sont contentés de voler les pneus et la pelleteuse de l'engin. Ce sont les opérateurs, médusés, qui ont constaté ce vol perpétré sur un chantier de construction à Tranquebar. C'est pendant le week-end que les malfrats sont passés à l'action. Le butin est estimé à Rs 100 000. L’affaire a été rapportée à la police.
Pas aussi saint que ça
Jean-François Saint-Denis, 37 ans, est loin d’être un enfant de chœur. Cet habitant de Pointe-aux-Piments, qui travaille comme vigile, a été appréhendé par la police criminelle de Grand-Baie mercredi. Il est impliqué dans un cas de vol qui s’est produit dans un hôtel du littoral nord. Mardi, un touriste a rapporté à la police que sa caméra, son Blackberry, 350 euros et Rs 20 000 avaient disparu. Suite à une enquête minutieuse, les sergent Juggoo,  Moorooteea et les limiers  Khodabux, Jagessur, Jayram, Bardin, Ramdhin et Joggee, de la CID de Grand-Baie, sous la supervision du chef inspecteur Beeharry, ont mis la main sur la quasi-totalité du butin. Le suspect, qui est passé aux aveux, répond d’une accusation provisoire de vol.  

Qu'elle est belle, l’amitié !

Ils étaient amis et employés dans un garage à Terre-Rouge. Pourtant, l'un d'eux, Nicolas L., 32 ans, n'a pas hésité à plumer son collègue de travail. Il a volé sa carte bancaire et a effectué des retraits s'élevant à Rs 29 000. Il avait retenu le code secret de la carte bancaire, ayant à plusieurs reprises accompagné son ami au guichet automatique. Saisie de l'affaire, la CID de Terre-Rouge a mené son enquête qui a abouti à l'arrestation du malfrat qui a avoué son forfait.

Cadeau empoisonné

Un retraité avait consigné, en décembre, une plainte au poste de police de Triolet pour le vol des bijoux de sa défunte épouse et d'une somme de Rs 11 000. Le butin est estimé à Rs 61 000. Le sergent Thakoor et les limiers Suklal, Roopchand, Sungkur et Tany de la police criminelle de Trou-aux Biches, se sont rendus au domicile du retraité le 20 janvier. Ils ont procédé à l’interpellation de la concubine de celui-ci, âgée d’une quarantaine d’années. Pour sa défense, elle a expliqué que les bijoux lui avaient été offerts par le plaignant lui-même. Elle a toutefois avoué avoir fait main basse sur les Rs 11 000 qu’elle avait déjà dépensées. Interrogé à son tour, le retraité a avoué avoir fait une fausse déclaration concernant le vol des bijoux. Ils ont été tous deux relaxés.

Le maçon emporte la pompe à eau

Un maçon de 48 ans, domicilié à Cap-Malheureux, a été arrêté par le sergent Thakoor, les limiers Gonowree, Calcutteah, Suklal et Dookhoa de la CID de Trou-aux-Biches, le vendredi 27 janvier. Il est soupçonné d’être l’auteur du vol d’une pompe à eau chez un homme d’affaires de la région en mars dernier. Il est passé aux aveux. Il a comparu en Cour de Pamplemousses, puis a retrouvé la liberté après avoir fourni une caution. La pompe à eau a été récupérée.

Trahi par le phare
Un grave accident de la route s’est produit à Roche-Bois vendredi dernier. Un minibus est entrée en collision avec une bicyclette. Grièvement blessé, le cycliste, Jean Francois E., 28 ans, a été admis à l’hopital SSRN et son état de santé est jugé préoccupant. Le minibus ne s’est pas arrêté après l’accident. Il a toutefois pu être retracé en début de semaine par des policiers en patrouille. C'est un phare endommagé qui a éveillé les soupçons des policiers. Après vérifications, il s’est avéré que c’était bel et bien ce minibus qui était impliqué dans l’accident. Le chauffeur a été arrêté.

Un poulailler cambriolé

Découverte des plus inattendues faite par le propriétaire d’un poulailler samedi. Cet habitant de Surinam est tombé des nues lorsqu’il s’est aperçu que 600 volatiles avaient disparu. La valeur marchande est estimée à Rs 75 000. Il s’est rendu au poste de police de Souillac pour consigner une plainte. C’est la police criminelle de la région qui s’est saisie de l'enquête.

Le coin idéal

Il ne manque pas d’imagination. Dylan, 17 ans, accusé d’avoir fait main basse sur la Playstation de son voisin, a été arrêté par la CID de Goodlands, mardi. Aussitôt la plainte consignée, les soupçons se sont orientés vers Dylan, déjà connu des services de police. Interrogé par les hommes des sergents Ramasawmy et Krishnanair, il a avoué son délit. Il dira qu'après avoir passé un bon moment de détente avec la console, le jeune homme a appris que le voisinage avait eu vent du vol. Il a donc décidé de la cacher dans... une fosse septique. Les policiers ont pu remettre la main sur le butin. Le suspect a été libéré sous caution.

Arrêté pour avoir volé 75kg de viande

Un quadragénaire, domicilié à Montagne-Longue, a été coffré par la police, lundi. Il est soupçonné d’avoir volé 75 kg de viande chez un habitant de la localité. Ce dernier a porté plainte à la police. Lors d’une fouille au domicile du suspect, une importante quantité de viande a été retrouvée. Interrogé par les enquêteurs, il a avoué son délit. Le quadragénaire a comparu devant la justice, lundi, où une accusation provisoire de vol a été logée contre lui.

Qui dit vrai ?

Bluff ou pas ? Aux petites heures de jeudi, le sergent Gonowree et les limiers Suklal et Daby de la police criminelle de Trou-aux-Biches ont procédé à l’arrestation de Megraz P., 42 ans, habitant Triolet. Son arrestation fait suite à une plainte logée par une femme de ménage le 2 fevrier dernier. Elle avait expliqué que ce jour-là, alors qu’elle était à la pharmacie, son cellulaire avait été volé. Conduit dans les locaux de la police criminelle, le suspect a été longuement interrogé. Il a expliqué aux limiers qu’il avait bien pris le cellulaire de la dame, en pensant qu’il s’agissait du sien, car il possède le même modèle et est de la même couleur. Il a rendu le cellulaire.  

200 T-shirts volés

Il avait volé 200 T-shirts destinés à l’exportation et pensait certainement les vendre sur le marché local. Mais le plan de cet employé a été déjoué par la police. Jel Mike V. a incriminé un autre employé. Il a nié toute implication dans cette affaire. L’enquête est menée par la CID Nord.



Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+