02 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 10 March 2012 12:00

Sur nos routes – Deux véhicules avec le même numéro d’immatriculation Featured

Rate this item
(2 votes)
Selon la NTA, cette situation est le résultat d’une malheureuse confusion. Selon la NTA, cette situation est le résultat d’une malheureuse confusion.
Drôle de scénario qui interpelle sur nos routes : un scooter (Vespa) et une voiture de maître (Toyota Vitz) portent le même numéro minéralogique : AF 374. Tous deux sont en circulation.
Le propriétaire de la Vespa a signalé cette anomalie à la police. Alors qu’il se trouvait à Port-Louis, Arshad Heetun, un habitant de Gokoola (Piton), est choqué de découvrir qu’une voiture porte le même numéro minéralogique que celle du scooter appartenant à son père : « Je me suis rapproché de la voiture et j’ai interpellé son conducteur. Ce dernier m’a raconté qu’il s’est procuré ce numéro personnalisé auprès de la National Transport Authority (NTA). »

Arshad Heetun met alors le cap sur le poste de police de Piton où il signale cette anomalie aux policiers. Il déplore également le fait qu’on lui a dit de choisir un autre numéro minéralogique, quand il s’est tourné vers la NTA : « C’est inacceptable ! Comment se fait-il que la NTA ait attribué ce numéro à une autre personne ? D’autant que depuis 1973, la Vespa est sur route… À aucun moment, elle n’a été scellée. La taxe routière et la police d’assurance ont constamment été renouvelées. »

Pour son père Asraph Heetun, même si ce numéro ne signifie rien, il a une valeur sentimentale car cela indique qu’il avait acheté un scooter neuf à l’époque. Toutefois, ce n’est pas la première fois qu’Arshad Heetun s’adresse aux autorités au sujet de la plaque d’immatriculation AF 374 : « En 2009, j’avais vu que ce numéro était en vente sur le site internet de la NTA. J’avais averti les officiers car notre moto portait ce numéro. La NTA m’avait alors dit que si jamais une personne envisageait d’acheter ce numéro, on n’allait pas le vendre. »

Ce numéro minéralogique, ayant été vendu au propriétaire de la Toyota Vitz, Arshad Heetun risque de le perdre aujourd’hui : « J’aime ce numéro. Mais si jamais la NTA décide de le récupérer, elle va devoir m’allouer un autre. Faute de quoi, j’exigerai qu’on me rembourse mon argent ! »

Le propriétaire de la voiture dit n’avoir rien à se reprocher dans cette affaire : « C’est la NTA qui a commis une faute. J’ai vu ce numéro sur internet et je l’ai acheté. Si cette plaque est sur un autre véhicule, pourquoi la NTA me l’a vendue ? Banla ki en tor ! »

Au niveau de la NTA, on nous a fait comprendre que « nous sommes au courant de cette situation. Il s’agit d’une confusion et nous allons prier le propriétaire de la voiture de choisir un autre numéro personnalisé ». L’origine de cette confusion serait le fait « que la NTA a été informée sur le tard au sujet du renouvellement de la taxe routière d’un véhicule, selon les dispositions légales ».



Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+