28 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Elle dit avoir été traitée de manière cavalière par des éléments de la Criminal Investigation Division (CID) de Curepipe, sous la responsabilité d’un ASP, en octobre 2014. Annick D. était enceinte de cinq mois. Son époux et elle attendent toujours les excuses de la police. Des organisations non gouvernementales prennent leur défense.
Published in Xplik ou Cas

Dénouement de taille dans un cas initialement considéré comme un vol avec violence. Trois personnes avaient été agressées et dépouillées à Midlands. Au fil de l'enquête, la CID de Curepipe a mis au jour les vraies raisons derrière cette affaire. C'est une agression commanditée par une jeune femme pour donner une correction à son oncle qui n'approuvait pas ses fréquentations. Six personnes sont derrière les barreaux.

Published in Faits Divers