02 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Abhi Ramsahye

Abhi Ramsahye

Ils étaient des amis d’enfance, mais aujourd’hui, une relation extra-conjugale alléguée a détruit cette amitié. Pire encore, l’affaire aurait pu finir dans un bain de sang. Le mari est tombé sur son ami en compagnie de sa femme… chez lui. La réaction a été immédiate. Le peintre aurait salement amoché son ami policier. Récit d’une histoire d’adultère qui a fini à l’hôpital.
Une vingtaine d’écoliers ont été intoxiqués vendredi 29 août à l’école de Congomah après avoir bu du « sirop canne » apporté par un des leurs.
Dix policiers ont été agressés en moins d’un mois. Trois policiers affectés au poste de police de Rivière-Noire ont été agressés dans un restaurant de la région. L’un d’eux a été blessé à la tête avec une bouteille d’alcool. Ce qui lui a valu sept points de suture.
Qui a dit que l’on ne pouvait tirer des ficelles depuis la prison ? Une habitante de Trou-d’Eau-Douce et son petit ami ont été escroqués d’une somme de Rs 125 000. Son faux agent recruteur (un prisonnier) lui avait promis un emploi en Italie. Les quatre complices du prisonnier ont été arrêtés. Récit de cette arnaque hors du commun…
L’autopsie d’Harmon Chellen, 52 ans, a eu lieu jeudi après-midi aux Seychelles. Selon le rapport préliminaire, le médecin privilégie la thèse de noyade.
Cela s’est passé au vu et au su des passants. Waren Marie, photographe du Défi Media Group, a été agressé par le policier Ashvin Takoor. Ce dernier n’aurait pas apprécié que le photographe prenait des clichés des policiers lors d’une opération à la gare du Nord, Port-Louis. Vert de rage, l’agent s’en est violemment pris à Waren Marie.
Harmon Chellen, ancien directeur de l’École Hôtelière Sir Gaetan Duval, Ébène, a été retrouvé noyé à l’Islette, Port Glaud, aux Seychelles, lundi après-midi 18 août.
Harmon Chellen, ancien directeur de l’École Hôtelière Sir Gaetan Duval, Ébène, a été retrouvé noyé à l’Islette, Port Glaud, aux Seychelles, lundi après-midi.
C’est la consternation ! Une Française, habitant Rivière-Noire, âgée de 63 ans, qui s’est rendue à l’île-aux-Cerfs, dimanche 3 août, accompagnée de son époux et d’un groupe d’amis, aurait perdu des bagues et une montre d’une valeur de 40 000 euros, soit Rs 1 680 000. Le but de leur promenade : jouer au golf.
Après l’agression de sept agents de police, qui a suscité la polémique ces dernières semaines, la Mauritius Police Force s’est retrouvée, encore une fois, sous les feux des projecteurs. Cette fois-ci, c’est une circulaire émanant du Commissaire de Police qui a fait grincer des dents.
Page 1 of 24

Faits Divers Popular Articles

Google+