04 August 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Irshaad Olitte

Irshaad Olitte

Les limiers de l’antidrogue de Port-Louis ont fouillé la maison de Joseph Chan Yuk Hang (29 ans) à Cap-Malheureux. Ils ont saisi une importante quantité de drogue de synthèse, dont du Salvia. Au même moment, un homme est surgi de la salle de bains. Il avait uniquement une serviette autour de la taille.
C’est la plus grosse saisie de drogue de synthèse enregistrée à ce jour. Du Salvia, estimé à Rs 100 000, a été saisi mercredi par l’Anti Drug and Smuggling Unit chez un habitant de Cap-Malheureux. Ce produit mélangé à la cocaïne a été envoyé au Forensic Science Laboratory aux fins d’analyse.
Il s’était inscrit sur Facebook sous un faux nom afin de séduire sa proie, une mineure de 16 ans. Cette dernière l’a accusé d’agression sexuelle et de sodomie. Après enquête, la police a pu démasquer le Facebooker. 
Il est dans la mélasse. Comptant cinq ans de  service, un policier a passé le week-end derrière les barreaux. Le flic Richard Steeve Adrien se trouvait samedi dans les rues de Ville-Noire, à Mahebourg, en compagnie de son ami Suraj Gungadhur.
405 grammes d’héroïne ayant une valeur marchande de pas moins de Rs 6 millions ont été interceptées au bureau de poste de l’aéroport.
Pas de Dodo en filigrane, le visage de Rengana­den Seeneevassen méconnaissable, la dimen­sion du billet de banque diffère. Dans le Nord, des fausses coupures de Rs 100 circulent. Alertée, la police a arrêté deux suspects.
Il a frappé aux mauvaises portes et l’a payé cher. C’est une aventure qu’il n’oubliera pas de sitôt. Un Quatre-bornais s’est perdu dans la région de Batterie Cassée, un faubourg du nord de Port-Louis. En quête de renseignements pour retrouver son chemin, il s’est fait agressé.
Elle a perdu sa fille Eleana dans des circonstances tragiques. À l’issue de quatre mois d’enquête, la police a coffré un deuxième suspect qui s’avère être un proche de la famille. Mirella Gentille, la mère, peine à croire en l’implication de cet homme dans le drame qui a bouleversé sa vie.
Il est méconnaissable. Un homme de 30 ans a été sauvagement agressé à coups de marteau au visage, par son compagnon de beuverie. « Mo ti sou, mo pan cav defan mwa », lance le blessé, qui a passé quatre jours à l’hôpital.
Joli coup de filet de la brigade anti-drogue mardi. Des agents de l'Anti Drug Smug­gling Unit (ADSU) ont surpris deux présu­més dealers alors qu’ils préparaient des sachets d’héroïne dans une maisonnette à la cité Ste-Cécile à Riche-Terre. Ils ont saisi de la drogue pesant 1,7 gramme répartie en plusieurs doses et tout un attirail servant à emballer de la drogue.
Page 1 of 31
Podcasts