25 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 20 October 2012 12:00

Concours de beauté - Les prouesses d’Ameeksha Dilchand au Japon Featured

Rate this item
(2 votes)
Actuellement à Okinawa, au Japon, pour le concours de beauté, Miss International 2012, notre Miss Mauritius 2011 ne finit pas de nous étonner.
Avec une robe nationale qui se place en première position pour la région Afrique, et 11e dans l’ensemble, voilà qu’Ameeksha Dilchand se hisse au premier rang dans son groupe pour le concours de Miss Talent.

Elle a toutes les chances de se distinguer pour ce concours de beauté internationale. En effet, depuis qu’elle s’est rendue au Japon, le 30 septembre dernier, pour le concours Miss Internationale, la Miss Mauritius 2011 n’arrête pas de nous surprendre.

Pour cause, selon Madame Obeegadoo, présidente du comité organisateur du concours, la robe nationale qui a été portée par Ameeksha Dilchand pour la parade – et réalisée par la créatrice de mode Tanzim Jahan Shaik Joomun – a été classée première pour la région Afrique. Et dans l’ensemble, la robe nationale se hisse à la 11e place, pour un concours qui compte 70 pays.

« C’est une grande fierté pour moi, car je ne croyais pas que mes talents allaient être reconnus au niveau international. C’est aussi une fierté pour notre pays », confie Tanzim Jahan Shaik Joomun.
Aussi, nous avons appris qu’elle est sortie première de son groupe pour le concours de Miss Talent. « Elle sera sans doute parmi les finalistes pour participer au concours Miss Talent. Ameeksha ne finit pas de nous étonner. D’ailleurs, elle avait été élue Miss Talent au cours de son élection », confie Primerose Obeegadoo, toute fière des prouesses d’Ameeksha.

C’est une danse sur de la musique fusion qui lui a permise de se démarquer dans le concours Miss Talent, à Okinawa.

Aussi, Primerose fait mention qu’Ameeksha a également fait carton plein au niveau de la ponctualité et l’hygiène dans la chambre. « Ameeskha est très disciplinée. Nous espérons qu’elle sera parmi les finalistes du concours », ajoute Primerose Obeegadoo.

Si Ameeksha Dilchand fait honneur au pays, toutefois, il faut savoir qu’elle ne porte plus la couronne. Elle a été remplacée par Diya Beeltah, en juin dernier. Cependant, son année de règne a été  sympathique. « Je dois dire que le fait d'avoir été élue Miss Mauritius m'a beaucoup apporté en termes d'enrichissement personnel. J’ai gagné beaucoup en termes de féminité. Avant, j’étais très gamine, et garçon manqué. Je ne quittais pas mes baskets et mon jeans. Aujourd’hui, je suis plus féminine. Aussi, j’ai bénéficié de nombreux conseils, surtout au niveau du maquillage, et de la coiffure. C’est vrai que je fais attention, maintenant plus qu’avant, à ma façon de m’exprimer, c’est bénéfique », a-t-elle confié.

Elle a également vécu des expériences enrichissantes durant toute cette aventure. « J’ai effectué un voyage en Suisse, sponsorisé entièrement par Legends Travel, où j’étais l’invitée d’honneur au Bal de Suisse. Sans compter que j’ai fait une séance photos pour Gucci et Gassmann. C’était un très grand honneur pour moi.

De plus, je suis le « Face » de Legends Travel pendant une année. Toutefois à Maurice, j’ai participé à plusieurs manifestations, et actuellement je travaille avec une association d’enfants atteints de bec-de-lièvre. J’ai connu des moments forts et en ce qui concerne les orga­nisations charitables, je ne compte pas arrêter le travail que je fais avec eux, même après mon année de règne », a-t-elle confié.

Votez pour Ameeksha
La grande finale de Miss International 2012 se tiendra demain 21 octobre. À noter qu’il est possible de voter pour notre compatriote sur le site de Miss Internationale : http://www.miss-international.org




Nathalie Marion Mungur

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Magazine Popular Articles

Google+