21 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 19 January 2013 12:00

Carnaval de la Mer – Et c’est reparti pour un deuxième carnaval Featured

Rate this item
(2 votes)
Après le carnaval de Flic-en-Flac, c’est reparti, cette fois-ci, pour le « Carnaval de la Mer », l’événement phare du calendrier touristique de 2013. Il se déroulera pendant une quinzaine de jours sur la plage de Flic-en-Flac durant le mois de juillet.
Le ‘Carnaval de la Mer’ qui se tiendra à Maurice se définit par la création du plus long défilé au monde, avec une plate-forme de plus de 700 mètres de long sur l’eau. Le « Carnaval de la Mer » débutera par un défilé des bateaux construits à l’ancienne et se poursuivra par une parade spectaculaire sur des chars flottants.

Le « Catwalk » accueillera les « swimwear » et les « beachwear » de grandes marques internationales et ceux des créateurs mauriciens. D’ailleurs, la machine a déjà été mise en branle au niveau de l’Office du Tourisme de Maurice. Les préparatifs vont bon train et les invitations ont déjà été envoyées aux différentes parties concernées.

Pour le président de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), Robert Desvaux, l’idée derrière le
« Carnaval de la Mer » est de créer un événement unique qui sera inévitablement associé à Maurice sur le plan mondial. « Le riche passé maritime de Maurice autant que la qualité de son produit touristique, qui tourne principalement autour de tout ce qui touche au balnéaire, nous autorise légitimement cette ambition. Nous voulons, à terme, que l’évocation même d’un Carnaval de Mer soit automatiquement associée à Maurice », a déclaré Robert Desvaux.

Les différents restaurants autour de l'île sont également appelés à mettre en avant des menus axés sur les fruits de mer pour valoriser les richesses de nos lagons. Par ailleurs, la MTPA recrute des mannequins pour participer au défilé. Celles qui sont intéressées peuvent visiter le site de la MTPA ou la page Facebook de l’Office du tourisme.

Dans la même foulée, le président de la MTPA a émis le souhait de revaloriser la « maravanne », un des instruments incontournables du séga mauricien. « De tous les instruments que nous utilisons dans le séga, la maravanne est le seul qui fait certainement penser au bruit de la mer. C’est une occasion unique pour nous d’utiliser ce merveilleux instrument né dans les Mascareignes, dont nous faisons une utilisation intensive dans le séga », a-t-il déclaré.

Le président de la MTPA a déjà fait part de son projet aux représentants de la promotion du tourisme mauricien à l’étranger ainsi qu’à la presse internationale.

Nathalie Marion Mungur

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus