02 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 07 April 2012 10:00

Rodrigues – Rashid Imrith : « L’administration rodriguaise ne peut rester l’otage de Maurice »

Rate this item
(0 votes)
Le président de la Fédération des syndicats du secteur public, Rashid Imrith, propose la mise sur pied d’une 'Fast track' au sein du ministère de la Fonction publi­que pour traiter les dossiers de Rodrigues. Il cite, entre autres, les 'schemes of service'.
Il était dans l’île, la semaine dernière, pour assister la 'Rodrigues Government Employees Association' et la 'Rodrigues Public Service Workers Union' lors de leurs dépositions devant le PRB. « Rodrigues ne peut rester l’otage des structures existantes à Maurice con­cernant le traitement des 'schemes of service' » avance le président syndical. Actuellement, fait-il remarquer, quand une demande de révision d’un 'scheme of service' venant de Rodrigues atterrit à Maurice, le ministère de la Fonction publique le place dans les dossiers d’un ministère équivalent avant de les expédier à la 'Public Service Commission'.

Par exemple, le 'scheme of service' venant de la Commission de la Santé de Rodrigues sera dans le même panier que celui du ministère de la Santé de Maurice. Ce qui explique, dit-il, un retard dans le traitement des dossiers venant de Rodrigues. D’où son appel pour la mise sur pied d’un 'Fast track' pour traiter dans le plus bref délai les dossiers rodriguais.




Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Monde du Travail Popular Articles

Google+