24 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
La Prison Officers’ Association (POA) portera plainte, d’ici la fin de la semaine prochaine, contre l’administration pénitentiaire à l’Equal Opportunities Com­mission. Son secrétaire, Jackie Kamanah, s’insurge contre le fait que les surveillants sont contraints de rester 23 heures par mois (‘In-line Time’) sur leur lieu de travail sans aucune compensation.
Published in Monde du Travail

Monde du Travail Popular Articles

Google+