31 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 22 September 2012 09:00

It’s fun, it’s fitness, it’s Zumba ! Featured

Rate this item
(2 votes)
La Zumba fait chavirer le monde entier. Et Maurice n'y échappe pas ! L’alliance des mouvements de fitness et de danse latine fait des nouveaux adeptes, à un rythme fulgurant. Zoom sur la Zumba !
C’est le craze du moment ! La Zumba, tout le monde en parle. De l’Amérique à l’Europe en passant par l’Asie, la Zumba gagne nos côtes. Cette discipline connaît un succès grandissant.

Tant et si bien qu’au cœur de chaque grand événement lié à la femme, au bien-être ou à la famille, – les salons, les foires –, les organisateurs ne ratent pas une occasion pour y inclure une séance de Zumba gratuite. Car la Zumba, ça attire et ça plaît ! Dans les salles de sport, n’en parlons pas. Ils dispensent tous ou presque des sessions de Zumba. La vague déferle.

Magazines, DVD et même les jeux vidéo, tout y passe. En deux clicks, sur Internet, on trouve des milliers de sites qui proposent des cours de Zumba gratuit. Son succès est sans doute lié au fait qu’il n’y a pas de niveau à atteindre à part celui que l’on s’impose. Il y a aussi le fait de ne pas avoir ­ de faire de la gymnastique, mais de la danse.

Lors d’une session de Zumba, on se croirait en soirée en boîte de nuit où on s'éclate. Et nul besoin d'être une star du dancefloor pour en faire, car il ne s’agit pas de danse uniquement mais bien d'un cours de fitness chorégraphié.

Et qui plus est, la Zumba aide à se débarrasser de ses kilos superflus. C'est un concept mi-danse, mi-fitness et permet à ses adeptes de perdre 500 à 600 calories en une session... À condition cependant de la pratiquer régulièrement, si possible plus de deux fois par semaine et en adoptant une alimentation saine et équilibrée.

Comme en témoigne Delshinee, 35 ans qui a perdu 4 kg en une dizaine de sessions. « J’ai perdu 4 kg. Je suis contente car je n’ai pas eu besoin de faire de régime strict pour maigrir. De plus, j’y prends grand plaisir », explique-t-elle.

Du plaisir ! Si on en croit les mordus de cette discipline, la Zumba en apporte effectivement à ceux qui en pratiquent. « Après une journée au boulot, cela fait du bien de se déhancher pendant une heure environ. C’est un bon moyen d’évacuer le stress car on se laisse aller sur des pas de danse », raconte Angel, 27 ans.

La tendance du moment
Pour Asha Mungroo, qui dispense des cours de Zumba depuis quatre mois, dans ses deux écoles de danse « Dance in the City », la Zumba connaît un succès retentissant auprès les Mauriciens.
« Nous avons constamment des gens qui s’inscrivent à nos cours. C’est vraiment la tendance du moment », explique-t-elle.

Nalinee Aubeeluck, chorégraphe/danseuse, qui dispense également des cours de Zumba dans son école à Floréal abonde dans le même sens. « En ce moment, c’est la fièvre de la Zumba. Les gens en redemandent et ça n’arrête pas », dit-elle.

Pour Nalinee, si la Zumba a trouvé beaucoup d’adeptes, c’est parce que son concept mi-fitness et mi-danse plaît. Pendant une séance de Zumba, on a recours à plusieurs mouvements : on saute, on 'twist', on 'zouk' et forcément, on brûle les graisses.

« Ainsi, le corps est affiné, les cuisses et les mollets allongés, les fessiers galbés, le dos et les bras renforcés. La Zumba, c’est effectivement plusieurs danses différentes, toutes enrichies d’un travail de renforcement musculaire. C’est du cardio mais en plus fun », explique Nalinee Aubeeluck
La Salsa, la merengue, la rumba, le cha cha cha, la danse africaine, la belly dancing : toutes ces formes de danse s’enchaînent de l’ultrarapide au plus lent. « On commence avec un échauffement, puis nous avons la Zumba, et finalement le cooling down. Tout cela dure une heure non-stop », précise Asha Mungroo.

Aussi, l’ambiance y est pour quelque chose. Finalement, avec ces mouvements sur des danses entraînantes, les femmes et les hommes y prennent grand plaisir. Et oui, les hommes aussi s’y mettent. « Sur 400 élèves dans mes classes de Zumba, je compte une vingtaine d’hommes. Ils commencent à s’y intéresser. Il n'y a aucune honte à cela. D’ailleurs, les cours sont dispensés par un homme », explique Asha Mungroo.

Certes, certains hommes se laissent entraîner par la Zumbamania, mais d’autres hésitent encore. « Il y a une hésitation, mais ils doivent savoir que ce n’est pas réservé qu’aux femmes. Tout le monde peut pratiquer la Zumba, hommes, femmes, jeunes et vieux », fait ressortir Nalinee Aubeeluck.
Et oui, si tout le monde peut pratiquer cette discipline toutefois, la Zumba attire surtout les femmes de la trentaine à monter. Selon nos interlocutrices, les jeunes ne sont vraiment friands.

« Nous avons des jeunes, mais c’est surtout les femmes de plus de 30 ans et qui travaillent qui sont en majorité. Et nous n’avons pas uniquement des femmes qui doivent perdre du poids qui viennent à nos cours. Il y a celles qui sont minces mais qui veulent déstresser », confie Nalinee Aubeeluck.
Et le prix ? Une séance de Zumba qui dure une heure coûte plus ou moins Rs 300.

L’Aqua Zumba : Dansez dans l’eau
Outre la Zumba-fitness qui se pratique en majorité, la Zumba se décline également en plusieurs versions, entre autres, la Zumba Gold, Zumba Toning, ZumbaTomic, Zumba in the Circuit et l’Aqua Zumba. La dernière citée est en passe de prendre plus d’ampleur avec l’arrivée de l’été.

Plus connue sous le nom de ‘Pool Party’, L’Aqua Zumba intègre la formule et la philosophie Zumba mais se pratique dans l’eau. « La formule Zumba comprend trois éléments : la musique, les pas centraux et la chorégraphie. Le cours est un amalgame de ces trois éléments aux disciplines d’aqua-fitness traditionnelles pour proposer une séance d’exercices aquatiques stimulants. C’est aussi très fun, car pendant les cours, les participants s’éclaboussent, s’étirent, rient, le tout dans la joie et la bonne humeur » explique Giovanni Ramos, instructeur certifié de Zumba.

Selon notre interlocuteur, l’Aqua Zumba est parfait pour l’entraînement cardio-vasculaire et la tonification du corps. La séance dure une heure et commence toujours avec des échauffements, ensuite les rythmes divers et variés s’enchaînent et se terminent avec une série d’étirements et de récupération…

Selon Giovanni Ramos, tout le monde peut pratiquer l’Aqua Zumba. « Il faut bien entendu pouvoir se tenir debout et avoir pied dans la piscine où l’eau doit arriver à la hauteur de la poitrine. Il n’y a pas d’âge requis, sauf que le participant ne doit pas avoir de problèmes de santé qui l’empêcheraient de pratiquer cette activité », explique l’instructeur.

D’où est née la Zumba ?
Les plus grandes idées sont parfois le fruit de coïncidences. Au milieu des années 1990, personne n’aurait pu prédire le succès du programme Zumba, pas même Alberto Beto Perez, créateur de l’expérience Zumba, après ce que beaucoup ont appelé un véritable « concours de circonstances. » Beto était instructeur de fitness dans sa ville natale de Cali, en Colombie. Au milieu des années 90, sa vie prend un tournant inattendu le jour où il se présente à un cours d’aérobic, en ayant oublié sa musique habituelle. Beto, le chorégraphe de Shakira, décida d’improviser, en utilisant un mix de musiques provenant des cassettes qu’il avait dans son sac à dos (salsa et merengue...). Il crée, de manière totalement spontanée, un nouveau style de danse-fitness où la musique guide vos pas au lieu de servir de base à compter des séries de mouvements.

L’énergie inonde la pièce, et les gens ne peuvent s’empêcher de sourire. Ses élèves adorent ! Ce jour-là, un nouveau concept révolutionnaire de fitness voit le jour : la Zumba Fitness-Party. En 2001, Beto importe son nouveau style de danse-fitness à Miami, en Floride. C’est par l’intermédiaire d’une élève, la mère d’Alberto Perlman, qu’il rencontre les entrepreneurs Alberto Perlman et Alberto Aghion. Tous des Colombiens qui partagent la même vision : proposer au monde entier ces nouveaux cours de danse-fitness dynamiques. Les trois font un partenariat et créent une société, la Zumba Fitness. Ils feront du mot Zumba une marque commerciale et se fixent pour objectif d’étendre leur marque à l’échelle internationale.

Deux journées portes ouvertes Zumba ce week-end
Si vous souhaitez découvrir la Zumba, sachez, que des sessions de Zumba gratuites se tiendront ce week-end. La première est organisé par Nalinee Aubeeluck et se tiendra ce samedi 22 septembre au studio de Nalinee Aubeeluck à Floréal à partir de 14 heures. Puis, c’est Juanita Lesalher, qui organise une session de Zumba, le dimanche 23 septembre, de 9 heures à 10 heures au Dojo Club à Grand-Rivière-Nord-Ouest.






Last modified on Saturday, 22 September 2012 09:26
Nathalie Marion Mungur

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Societé Popular Articles

Google+