03 September 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Un habitant de New-Grove contre-attaque. Il a logé une action civile contre son ancien employeur, Airway Coffee Co Ltd, une compagnie dirigée par Nandanee Soornack. Il lui réclame des indemnités de Rs 154 866 pour renvoi injustifié. De son côté, la partie défenderesse demande que la plainte logée par le Sudiste soit rayée.
La Corporation nationale de transport devra se présenter en Cour suprême. Un ancien employé et sa famille lui intentent un procès. Ils réclament des dommages de Rs 5 578 000. L’affaire sera appelée le 28 mai.
Un habitant de Quatre-Bornes a logé une action en Cour suprême contre la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill. Il conteste des conditions rattachées à un permis qui lui a été octroyé pour développer un espace commercial à Rose Hill.
Julien Tyack, un habitant de Rivière-Noire, a obtenu gain de cause devant la chambre commerciale de la Cour suprême. Cela dans un procès qu’il intentait à Désiré Mallet, un entrepreneur en bâtiment. Le juge Gérard Angoh a ordonné à l’entrepreneur de verser la somme de Rs 954 200 au plaignant pour rupture de contrat.
Un habitant de Fond-du-Sac a saisi la Cour suprême d’une réclamation de dommages. Employé par le groupe hôtelier Island Resorts Limited, il dit avoir été harcelé par un chef italien.
Saturday, 04 April 2015 10:30

Perte de salaires : L’ex-employée indemnisée

Written by
Soniawear Ltd a été sommée par le président de la Cour industrielle, Patrice Kam Sing, de payer deux mois de salaires à Sarapatee Rawoteea. Cette ancienne employée avait enclenché des poursuites civiles contre Soniawear Ltd pour perte de salaires. Elle lui avait réclamé une somme de Rs 15 226.
La Dr Vanessa Gowreesunkar avait fait une chute dans un hôtel à Rodrigues. À la suite de cet incident, elle a initié des poursuites civiles contre La Belle Rodriguaise Cie Ltée qui gère l’hôtel à Rodrigues et ses deux directeurs. Elle leur réclame des dommages de Rs 500 000.
Bénéfice du doute à la Food & Allied Industries Ltd. C’est le jugement prononcé par la magistrate Ratnaa Seetohul-Toolsee, siégeant en Cour industrielle. Cette compagnie était poursuivie pour n’avoir pas respecté les normes de sécurité au travail.
Roshini Gopiram, Avinash Gopiram et Mahadeo Seebah ont obtenu gain de cause en Cour suprême. Cela fait suite à un procès au civil qu’ils ont intenté à la Mauritius Union Assurance Co Ltd, à Novel Garments (Mtius) Ltd et à Lai Kwok Chong Lai Wai. Ils avaient perdu trois membres de leur famille dans un accident de la route survenu le 19 avril 2001. Les victimes étaient Neetesh et Neesha Gopiram et Mooneshwar Aubeeluck (Seebah).
Leur maison familiale est sur le point d’être saisie et vendue à la barre. Ashok et Sunita ont enclenché une bataille légale, car ils se disent victimes d’une injustice. Leurs dettes sont passées de Rs 241 000 à Rs 1,8 million sans qu’ils n’aient reçu « d’explications plausibles » de la banque.
Leal Equipements Compagnie Ltée a été disculpée, par le président de la Cour industrielle, le magistrat Patrice Kam Sing. Cette compagnie était poursuivie pour violation des articles 55(1) et 67 (1) (e) (i) de l’Employment Rights Act 2008.
Un Data Input Clerk de la Corporation nationale de transport (CNT) a initié des poursuites au civil contre son collègue, un receveur. Il reproche à ce dernier d’avoir fait des fausses allégations à son encontre menant à sa suspension. Aujourd’hui, il lui réclame des dommages de Rs 500 000.
Podcasts