01 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like

Rs 90 000. C'est le montant de l’amende qu’a écopée un 'Special Clerical Officer' du ministère des Affaires, de l’Entreprise et des Coopératives. Mohammad Ibrahim Nuckcheddy a été jugé coupable, par le magistrat Raj Seebaluck, siégeant en Cour intermédiaire, pour avoir illégalement modifié un ordinateur et du matériel informatique.
Sa voiture avait été flashée à 92,4 km/h alors que la limite était de 60 km/h. Jugé coupable par la Cour de Mapou pour excès de vitesse, Ashik Kumar Dulthumun avait protesté. Ce n’est pas lui qui apparaît sur la photo.
Rs 3 000. C'est le montant de l’amende qu’aura à payer United Docks Ltd. Cette compagnie a été jugée coupable, par la magistrate Raatna Seetoohul-Toolsee, siégeant en Cour industrielle, pour n’avoir pas fourni à ces employés des chaussures de sécurité (safety shoes). Elle a été toutefois acquittée pour n’avoir pas soumis un « risk assessment ».
Il a estimé son limogeage injustifié. Ce receveur avait alors poursuivi son employeur, la Corporation Nationale de Transport (CNT) et lui réclamait des indemnités de Rs 1 139 084, 43. En Cour, les deux parties sont arrivées à un accord. Le plaignant a obtenu Rs 50 000 de la CNT.
La charge provisoire d’entente délictueuse de vol dont faisait l’objet Dassen Naraynen a été rayée, vendredi, par la magistrate Shefali Ganoo siégeant en Cour de Mapou. La magistrate a pris cette décision après que la poursuite n’eut pas respecté l’ultimatum lancé par la Cour pour loger une charge formelle contre l’ex-vigile de l’hôtel Legends (rebaptisé Lux*).
Un abonné poursuit le Central Electricity Board (CEB) devant la Cour intermédiaire pour faute et négligence. Non seulement il lui a fallu payer un surplus, mais le CEB avait aussi suspendu sa fourniture d'électricité pour ensuite reconnaître ses erreurs. Pour cela, l’abonné réclame réparation.
Saturday, 23 February 2013 12:00

Accident de la route – Ils obtiennent gain de cause

Written by
Un Quatrebornais et la Mauritius Union Assurance Co Ltd ont obtenu gain de cause. Cela dans le sillage d’un procès qu’ils ont initié conjointement contre la Ceylincostella Insurance Co Ltd et à un habitant de Flic-en-Flac, à la suite d’un accident de la route.
Le couple Gunessee a obtenu gain de cause auprès de la Mauritius Union Assurance Co Ltd suite à un accident de la route. Celui-ci est survenu le 20 août 2009 au cours auquel Nuvind Gunessee a été blessé.
Roi Gems (Mauritius) Ltd, une agence de voyages, estime que la compagnie d’aviation nationale a fait usage d’abus de pouvoir à son encontre. Air Mauritius Ltd ne lui aurait pas permis de vendre des billets d’avion. Cette agence de voyages réclame réparation.
Sattraboomy et Bagwantee Gungadin ont enclenché des poursuites civiles contre la State Insurance Company of Mauritius Ltd (SICOM). Le couple réclame à la compagnie d’assurance des dommages de Rs 410 000.
Bibi Rachida Bengraz se dit constamment harcelée sur son lieu de travail. Elle a même été transférée de l’hôpital de Mahébourg à la Médiclinique de L’Escalier.
La State Insurance Company of Mauritius Limited (SICOM Ltd) a été sommée à payer Rs 65 875 à Swan Insurance Company Limited  (SICL) et Rs 13 300 à André Bonieux and Company Limited.

Tribunaux Popular Articles

Google+