01 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Il a été appréhendé, le 22 février 2014, dans le sillage du meurtre du vigile, Chandan Seepaul, 58 ans, à Fond-du-Sac. Aujourd’hui, Vikash Satyanand Calcuttea allègue avoir été victime de brutalité policière. Il réclame des dommages de Rs 500 000 à l’État.
Published in Actualités
L’église catholique a été au centre d’une polémique, en fin de semaine, un peu à son insu, si l’on en croit les explications fournies par le principal concerné.
Published in Actualités
Un couple, habitant Surinam, a intenté un procès au civil contre la Corporation nationale de transport (CNT) et la State Insurance Company of Mauritius Ltd (Sicom). Il leur réclame conjointement des dommages de Rs 495 516.
Published in Tribunaux
A deux uniquement, recueillir, par le biais d’une quête publique la somme de  Rs 500 000 en un temps record de trois mois équivaudrait à participer à une course perdue d’avance.
Published in Xplik ou Cas
Il soutient que son arrestation est arbitraire. Une accusation provisoire de « damaging property by band » a été logée, en août 2011, contre lui puis rayée 11 mois après. Aujourd’hui, le policier Mahboob Khan Wohedally demande réparation au Commissaire de Police.
Published in Live News
Ce couple de Vallée-des-Prêtres ne s’est jamais remis de la mort de sa fille. Le nourrisson est décédé après six jours. Selon le couple, elle n’aurait pas reçu le traitement approprié. L'affaire remonte à mai 2010. Aujourd’hui, les parents Rajduth et Neellam Ragoobeer traînent le ministère de la Santé et l’État en justice.
Published in Tribunaux
« Mo pane compran kifer mo pane gagne mo Rs 500 000. Banela ine fer erreur !» «Ils nous ont mal expliqué les principes de ce jeu. Leurs directives ne sont pas claires du tout.
Published in Xplik ou Cas
Un abonné poursuit le Central Electricity Board (CEB) devant la Cour intermédiaire pour faute et négligence. Non seulement il lui a fallu payer un surplus, mais le CEB avait aussi suspendu sa fourniture d'électricité pour ensuite reconnaître ses erreurs. Pour cela, l’abonné réclame réparation.
Published in Tribunaux
Parvez Rostom avait été arrêté par les gardes du corps du Premier ministre, le 6 octobre 2010, au Centre de Conférences de Grand-Baie. Poursuivi pour vagabondage devant le tribunal de Mapou, le 24 avril 2012, il a été exonéré de tout blâme. Huit mois après, il demande réparation.
Published in Live News
Wajid Shaik Umar, un habitant de la capitale, a logé une plainte en Cour intermédiaire contre le Commissaire de Police et l’État. Il estime avoir été inculpé à tort dans une affaire de SMS à caractère menaçant. Il réclame des dommages de Rs 500 000.
Published in Tribunaux
Page 1 of 3

Tribunaux Popular Articles

Google+