21 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Une habitante de Bel Étang, de 29 ans, allègue être victime de négligence médicale. Il y a cinq ans, elle s’est blessée à la main gauche. Depuis, elle fait le va-et-vient à l’hôpital de Flacq. Le médecin traitant n’aurait rien vu d’anormal. Mais après une échographie, le personnel découvre un éclat de bois dans sa main. Elle a porté plainte le 2 décembre au poste de police de Camp-de-Masque. 
Published in Faits Divers
Hurrychund Ajo­dhea, 64 ans, a été admis à l’hôpital Victoria de Candos en décembre 2013 après une chute survenue en Inde. « Les résultats de l’échographie ont révélé que j’ai été sujet à une transient ischemic attack (TIA).
Published in Actualités
Elle s’était rendue à l’hôpital Victoria, à Candos, pour se faire soigner. Mais au lieu de trouver un soulagement à ses problèmes de santé, elle dit avoir subi des dommages et préjudices énormes. Deux ans après, elle traîne l’État en justice.
Published in Actualités
Nisha et Raj ne se sont jamais remis de la mort de leur fille. La petite est décédée moins d’un mois après sa naissance après plusieurs interventions chirurgicales. Les parents crient à la négligence médicale et ont saisi la justice.
Published in Tribunaux
Le 10 mai, Mudhoo Twaleboodine, 63 ans, a été opéré à l’hôpital de Flacq pour un problème à la main droite. Après un pansement effectué au dispensaire de Brisée-Verdière, l’état de sa main droite a empiré. « C’est l’application d’eau oxygénée qui a aggravé la blessure. Cela a causé des brûlures, maintenant je ne peux plus me servir de cette main », déplore cet employé dans la construction.
Published in Xplik ou Cas
Le Dr Ah Piang Ng Kuet Long fera face à un comité disciplinaire. Telle est la décision de la Cour suprêmedefimedia.info qui a rejeté l’appel interjeté par le gynécologue dont une patiente avait trouvé la mort après une intervention chirurgicale le 24 novembre 2005.
Published in Tribunaux
Après que dix patients aient accusé l’hôpital de Moka de négligence médicale ayant causé la perte de leur œil, c’est au tour d’un habitant de Saint-Pierre de 59 ans d’en faire les frais. Il allègue qu’en 2013, après avoir subi une piqûre aux yeux, il aurait perdu l’usage de son œil gauche.  Il a porté plainte au poste de police de Moka, mercredi.
Published in Actualités
Un chauffeur de taxi a porté plainte contre l’hôpital de Flacq. Nitesh Chotoo accuse cet établissement hospitalier de négligence médicale. Son épouse portait en elle un fœtus mort depuis deux semaines sans que les médecins s’en aperçoivent...
Published in Xplik ou Cas
La liste s’allonge. Un 10e patient, soigné à l’hôpital de Moka, a perdu son oeil. Cette habitante de St-Antoine, Goodlands, âgée de 48 ans, dit avoir subie une opération au laser dans cet établissement en 2013. Une injection lui aurait été faite par la suite. Depuis, elle a perdu l’usage de son oeil droit. Elle a porté plainte au poste de police de sa localité samedi. 
Published in Live News
Un couple, habitant Camp-Levieux, a saisi la justice. Il crie à la négligence médicale. La raison : leur fils de deux ans souffre d'un traumatisme mental sévère. Ces parents attribuent cet état de choses à une faute du service de santé lors de l'accouchement.
Published in Tribunaux
Page 1 of 6