07 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Le comportement de certains jeunes à la gare Résidence La Cure dépasse l’entendement. Alertées, les Casernes centrales postent deux policiers sur place pour contrôler la situation.
Published in Xplik ou Cas
Un mécanicien a été appréhendé par la Criminal Investigation Division (CID) de Piton, jeudi. Les policiers lui reprochent d’avoir monté une histoire de toutes pièces pour camoufler un accident qui s’est produit à Rivière-Noire. Il a été provisoirement inculpé pour fausse déclaration avant d’être libéré sous caution.
Published in Faits Divers
Les constables Ghislain-Marie Ronny Vin­cent Gaiqui et Jean-François Numa ont été libérés sous caution, mardi. Cela, suivant une décision du magistrat Prithiviraj Balluck, siégeant à la Bail and Remand Court (BRC).
Published in Faits Divers
Friday, 17 April 2015 11:03

Environ 30 policiers transférés

Vague de transferts dans la force policière. Une trentaine de policiers, dont des chefs inspecteurs, des inspecteurs, des sergents et d’autres constables ont été informés de leur nouvelle affectation. Ils devront être en poste dès ce vendredi, alors que d'autres policiers ont été mutés depuis jeudi. Il y a deux semaines, plusieurs hauts gradés avaient également été transférés.
Published in Faits Divers
Après le constable Jonny Laboudeuse, le 6 avril, la Bail and Remand Court a accordé, lundi, la liberté conditionnelle au sergent Vikash Persand et au constable Joshan Raggoo. Ces trois policiers, affectés à la CID de Rivière-Noire, sont accusés provisoirement de meurtre sur la personne d’Iqbal Toofanny. Le tribunal a, lundi, rejeté les objections de la police.
Published in Tribunaux
C’est un sentiment de découragement qui anime des limiers de la police criminelle. Depuis l’éclatement de l’Affaire Toofanny, l’arrestation de leurs collègues et les commentaires sur la Toile, le coeur n’y est plus.
Published in Faits Divers
Pas question d’une politique de deux poids deux mesures en faveur des policiers accusés de brutalités policières. Sir Anerood Jugnauth assure que tout sera fait pour la bonne conduite de l’enquête sur le décès d’Iqbal Toofanny. Il se dit insatisfait des faits entourant la remise en liberté des cinq policiers mis en accusation.
Published in Actualités
Les circonstances dans lesquelles Iqbal Toofanny a trouvé la mort suscitent des interrogations. La Human Rights Commission, le bureau du DPP, le Premier ministre et les travailleurs sociaux ont rapidement réagi. Cinq officiers de la CID sont provisoirement accusés d’avoir torturé la victime, entraînant sa mort. 
Published in Actualités
Des membres de la famille Toofanny ont manifesté leur mécontentement suite à la libération sous caution des cinq policiers interpellés dans le cadre de l’enquête sur le décès d’Iqbal Toofanny. Cet habitant de Vacoas, âgé de 43 ans, avait été arrêté lors d’un contrôle de routine et placé en détention dans la soirée du dimanche 1er mars.
Published in Faits Divers
Ils se trouvent dans des sales draps. Cinq policiers, dont un sergent, ont été arrêtés mardi par les limiers du CCID. Cela dans le cadre de l’enquête sur le décès du détenu Iqbal Toofanny survenu après son arrestation par la police criminelle.
Published in Live News
Page 1 of 13