03 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Ils seraient une cinquantaine de clients qui auraient abusé de Kiara, 17 ans, dont cinq ont été arrêtés puis relâchés contre une caution. Est-ce une société en déclin ?  Qu’est-ce qui incite ces hommes à exploiter les mineures ? Comment opèrent-ils ?
Published in Actualités
Son amie l’aurait transformée en un véritable objet sexuel. Kiara*, âgée de 17 ans, dit avoir été exploitée sexuellement par Solène* et Mikel* depuis septembre 2013. La mineure aurait été vendue à une cinquantaine d’hommes. Le proxénète recevait entre Rs 1 000 et Rs 1 500 par client, alors que Kiara ne touchait que Rs 150 ou Rs 200. Cela pour s’acheter des cigarettes.
Published in Actualités
Cindy F., une vendeuse de 36 ans, est sous les verrous, suite aux dénonciations de sa nièce de 12 ans. Cette dernière allègue que sa tante l'aurait incitée à avoir des relations sexuelles avec un « ami » pour la somme de Rs 15 000. L’adolescente devait, au préalable, visionner un film pour adultes avec l'homme. L’accusée, pour sa part, récuse ces accusations.
Published in Faits Divers
Un réseau de trafic d’enfants a été démantelé par la police dans un faubourg de la capitale. Plusieurs personnes ont été arrêtées dans le sillage de cette enquête. Les victimes présumées dans cette affaire sont des adolescentes. Que dit notre législation sur le trafic d’enfants ? Explications avec Me Ibnay Codabaccus.
Published in Interview
Une mère de 28 ans était soupçonnée, par la Child Development Unit (CDU), d’être impliquée dans le trafic d’enfants. La CDU vient de lui retirer la garde du nourrisson qu'elle venait d'accoucher. Dans un entretien au Défi Plus, Me Nadeem Hyderkhan nous parle de ce délit et nous explique les peines que risquent ceux qui sont reconnus coupables sous ce délit.
Published in Tribunaux
Cette mère de 28 ans aurait dû être aux anges après avoir mis au monde un bébé. Il n’en est rien. Elle a la Child Development Unit (CDU) collée à ses basques. Cette institution soupçonne cette mère de six enfants d’être impliquée dans un trafic d’enfants. La maman nie avoir vendu deux de ses enfants, mais soutient qu’un couple lui a promis une maison et de l’argent si elle lui donnait son bébé. Le CDU lui a retiré la garde de son nourrisson.
Published in Faits Divers

Tribunaux Popular Articles

Google+