20 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kursley Thanay

Kursley Thanay

Le Chief Executive Officer (CEO) de la BA Insurance Rishi Sookdawoor a été présenté samedi 18 avril devant la Bail and Remand Court pour les débats autour de sa remise en liberté conditionnelle.
Le magistrat Daniel Dangeot a annoncé ce mercredi, devant le tribunal de Bambous, qu’il dispose suffisamment d’éléments pour se prononcer sur la mort d’Iqbal Toofanny. C’était relatif à l’enquête judiciaire, instituée par le DPP, pour faire la lumière sur le décès de ce dernier alors qu’il était en détention policière.
Les travaux de l’enquête judiciaire, instituée par le Directeur des poursuites publiques (DPP) pour faire la lumière sur les circonstances entourant le décès d’Iqbal Toofanny sous garde policière, ont pris fin mercredi 15 avril au tribunal de Bambous devant le magistrat Daniel Dangeot.
Alteo limited avait saisi cette instance pour faire appel d’une décision rendue par le bureau pour la protection des données (Data Protection Office).
La compagnie CT Power (Mauritius), à Ébène, a fait servir une mise en demeure au vice-Premier ministre et ministre de l’Énergie et des Utilités publiques, le sommant de signer, au nom du gouvernement de Maurice, l’accord concernant le projet de centrale à Charbon, à Pointe-aux-Caves. À défaut de quoi, elle va réclamer des dommages.
Shamima Mooraby, la directrice de la compagnie Fly Hi Travel Agency & Tour Operator ltd, a obtenu la liberté conditionnelle à l’issue d’un procès en Cour intermédiaire.
Après le constable Jonny Laboudeuse, le 6 avril, la Bail and Remand Court a accordé, lundi, la liberté conditionnelle au sergent Vikash Persand et au constable Joshan Raggoo. Ces trois policiers, affectés à la CID de Rivière-Noire, sont accusés provisoirement de meurtre sur la personne d’Iqbal Toofanny. Le tribunal a, lundi, rejeté les objections de la police.
Rs 648 790. C’est la somme qu’Harish Ramful, 49 ans, aussi connu sous le sobriquet de Mevine, aurait escroquée à des particuliers. Cela en leur faisant croire qu’il pouvait leur décrocher du travail à l’étranger. L’escroc a été jugé coupable sous 17 accusations d’escroquerie en cour intermédiaire. Il sera fixé sur son sort le 16 avril.
L’avocat et homme politique franco-comorien Saïd Larifou a fait le déplacement à l’île Maurice pour solliciter l’aide de la diplomatie mauricienne par rapport à la situation politique dans l’archipel des Comores.
Après huit jours passés en détention policière, Sada Curpen, 40 ans, directeur d’Imagine Hair et présumé cerveau derrière le complot allégué pour nuire à feu Denis Fine, a retrouvé la liberté provisoire.
Page 1 of 100