04 September 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kursley Thanay

Kursley Thanay

Raj Bahadoor Ranjeetsingh Bheemah a remporté une manche devant la cour correctionnelle de Port-Louis. L’officier, qui est secrétaire de la Police Welfare Association (PWA), est sous le coup de deux accusations de faux et usage de faux.
La Mauritius Commercial Bank (MCB) s’est heurtée, ce mardi 1er septembre à une objection formelle de la poursuite. C’était en marge du procès que lui intente l’Independent Commission against Corruption (Icac).
Yasdeo Choonucksing n’ira pas en taule. Il avait été condamné, le 19 août, à trois mois de prison, mais le tribunal avait recommandé un rapport social pour déterminer si l’ancien propriétaire du rottweiler Ramses pourrait effectuer des travaux communautaires.
La cour intermédiaire a ordonné l’arrêt des poursuites intentées par la Mauritius Revenue Authority contre Abdul Cader Adam Ali Mamode Hajee Abdoula, un quinquagénaire de Quatre-Bornes.
Il a été licencié après quatre ans passés au service de la compagnie nationale d’aviation. Parmanand Bonomally, habitant de Mare-Chicose, réclame des dommages à Air Mauritius. Il a déposé une plainte devant la Cour suprême et a remporté une première joute.
Un jeune de 20 ans, demeurant à Roche-Bois, a écopé de deux ans de prison le mercredi 26 août. La cour intermédiaire l’a jugé coupable d’avoir sodomisé une mineure de 13 ans, le 19 février 2011 à Terre-Rouge. Au moment des faits, il avait 16 ans et la victime 13 ans. L’adolescent fréquentait un collège de la capitale.
Ayant plaidé coupable d’avoir agressé mortellement son rival de dix-huit ans, Wilbert Julio Lacharmante, un ancien maçon de 24 ans, a écopé, jeudi 27 août, de six ans de prison, de la Cour intermédiaire. Il dit regretter son geste.
Une habitante de Forest Side, marchande ambulante aux Arcades Salaffa, Curepipe, a porté plainte, mercredi, auprès du bureau de la Commission des droits humains. Elle allègue avoir été frappée et insultée par un policier qui la « harcèle ». Elle dit avoir fait des enregistrements des échanges qu’elle a eus avec le policier les 2 et 25 août 2015.
Sur la base d’un certificat falsifié, le constable Jean Daniel Clarel St-Mart a fait libérer sous caution un suspect dans une affaire d’escroquerie en 2009. Six ans plus tard, le policier a été jugé coupable d’usage de faux par la Cour intermédiaire.
Sivaramen Iyammah, alias Mahen, un taximan de 35 ans habitant Quatre-Bornes, a été disculpé en Cour intermédiaire. Il était poursuivi pour avoir, selon la police, fait une fausse déclaration dans une affaire de drogue.
Page 1 of 114
Podcasts