18 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Displaying items by tag: Rajen Bablee
Rajen Bablee revient, dans l'entretien qui suit, sur le White Paper et analyse les différents aspects de ce document consultatif. Le Directeur Exécutif de Transparency Mauritius estime que c’est un bon "point de départ" et  que Navin Ramgoolam devrait aussi aborder au plus vite la question du financement des partis politiques.
Published in Interview
Répondant aux réserves exprimés par la Commission anticorruption (Icac) sur le bien-fondé du dernier rapport « Perception of Corruption Index 2013 » de Transparency International (TI) le directeur exécutif de la branche locale de l’institution, Rajen Bablee, dit qu’il « est important de ne pas se tromper de débat et de se focaliser sur la lutte contre la corruption ».
Published in Actualités
Transparency Mauritius (TM) a présenté, lundi, son plan stratégique 2015 pour lutter contre la corruption. Ce plan comprend plusieurs axes, la sensibilisation, l’implication des différents partenaires pour exposer les cas de corruption et des changements concernant le financement des partis politiques. Rajen Bablee, directeur de TM, souhaite par ailleurs, que la récente condamnation de la firme Boskalis ne crée pas de précédent.
Published in Interview
Wednesday, 17 July 2013 09:00

La profession légale ébranlée

Le Judiciaire a pris un sacré coup depuis qu’un scandale à la Cour Suprême a été mis au grand jour. Même si le Chef juge Bernard Sik Yuen affirme que la corruption existe partout, la population est sous le choc.
Published in Interview
Le directeur exécutif de Transparency Mauritius veut que les autorités montrent clairement que tous les citoyens sont égaux aux yeux de la loi. Il est temps, selon cet organisme, que le gouvernement rectifie le tir.
Published in Interview

Il reste encore un long chemin à parcourir dans la lutte contre la corruption. Un Mauricien sur 4 trouve normal de recevoir une récompense en échange d’un vote. C’est ce qui ressort d’une étude menée par l’agence Moriscopie pour le compte de Transparency Mauritius, auprès d’un échantillon représentatif de 976 Mauriciens, âgés de 15 ans et plus. Les résultats de ce sondage, réalisé en novembre 2012, ont été rendus publics ce vendredi 8 février.

Published in Live News
Le peuple ne doit pas oublier que c’est lui qui détient le vrai pouvoir et pas les politiciens, estime Rajen Bablee, directeur exécutif de Transparency Mauritius, eu égard aux « scandales » qui se répètent. Il estime nécessaire l'introduction d'une Freedom of Information Act afin qu'il y ait plus de transparence dans les affaires publiques.
Published in Interview
Le ton a été donné par Paul Bérenger, samedi dernier. Il avait parlé d’un « nouveau scandale ». Cela en référence à une transaction entre la SICOM et Arushi Development Ltd. Il s’agit du rachat, par la SICOM, d’un bâtiment toujours en construction sur un terrain à bail de BPML à la Cybercité d’Ébène. Une transaction faite selon la formule de Vente en État Futur d’Achèvement au coût de Rs 591 620 860.
Published in Actualités
Quel est le seuil de la corruption à Maurice? Pour avoir des réponses à cette question, Transparency Mauritius a commandité un rapport. Le directeur exécutif de cet organisme, Rajen Bablee, estime qu’il y a un manque de transparence dans plusieurs sphères. Le rapport devrait être rendu public dans deux semaines.
Published in Live News

Le Defi Plus Popular Articles

Google+