27 February 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kervin Victor

Kervin Victor

La firme McMillan vient de faire ses propositions dans le cadre du Budget 2015. Pour atteindre l’objectif d’une croissance à long terme et durable, le cabinet est d’avis que l’accent devrait être mis sur le soutien aux PME dans le budget.
Le Semdex a clôturé la semaine dernière en hausse de 0,6 %, atteignant 2,001.13 points. Mais le baromètre de la Bourse de Maurice reste en décroissance de 3,5 % depuis le début de 2015. Le Sem 10, regroupant les 10 meilleurs titres boursiers, a, lui, cru de 1,4 % à la clôture vendredi dernier, ramenant sa baisse à 2,3 % depuis le début de l’année.
Le déficit de la balance commerciale a atteint Rs 9,1 milliards pour le mois de décembre 2014, apprend-on de Statistics Mauritius. Ce qui représente une hausse de 5,4 % comparativement à la même période en 2013 (Rs 8,6 milliards).
Finalement les recettes touristiques n’ont pas atteint la barre des Rs 45 milliards l’an dernier, comme prévu par les prévisions. Si 2014 a été une année charnière en termes d’arrivées touristiques, c’est loin d’être le cas concernant les recettes, qui ont évolué proche du niveau de 2012.
La compagnie Tropical Paradise (TPCL) veut lever Rs 125 M sur le Development Enterprise Market (DEM), marché secondaire de la Bourse de Maurice. Cela, dans le but de rénover son établissement, l’hôtel d’affaires 5 étoiles, Le Labourdonnais Waterfront Hotel.
La dette du gouvernement central découlant de l’émission des obligations a dépassé les Rs 165 milliards au mois de janvier 2015, souligne la Financial Markets Operations Division de la Banque de Maurice. Comparativement à la même période en 2014, les obligations sont en augmentation de l’ordre de 9,8 % (Rs 150,7 milliards).
Le marché boursier a clôturé vendredi dernier avec un turnover de Rs 917 millions. L’indice Semdex a cependant terminé la semaine en baisse, chutant à 1 988 points (-0,35 %).
Les conglomérats mauriciens montrent des signes de reprise, enregistrant pour la plupart de meilleurs chiffres d’affaires et des profits.
Kentish Moorghen, directeur de l'agence immobilière Prime Pillar, fait part des attentes du secteur dans le cadre du prochain budget. Il estime que les activités de l’immobilier devraient tomber sous l’ombrelle d’une autorité formelle.
La situation est loin d’être prometteuse pour les deux groupes hôteliers Sun Resorts et New Mauritius Hotels (NMH). L’un a enregistré des pertes alors que l’autre voit ses profits baisser.
Page 1 of 131