26 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kervin Victor

Kervin Victor

Les obligations du gouvernement ont la cote. Et ce dernier semble en profiter pour s’endetter. L’objectif est double : lever des capitaux et lutter contre l’excès de liquidités.
Les recettes touristiques de janvier à août 2014 ont atteint Rs 29,2 milliards pour 651 107 arrivées, révèlent les données de la Banque de Maurice. À pareille époque en 2013, le montant des recettes avait atteint Rs 26,8 milliards pour 622 492 arrivées, soit une hausse d’environ 8,9 % et 4,6 % respectivement.
Le marché officiel a montré des signes d’essoufflement au cours de la semaine écoulée. L’indice Semdex chute de plus d’un point alors que les investisseurs étrangers se sont désinvestis à hauteur de plus de Rs 200 millions.
Alors que le financement des partis politiques a une fois de plus été au centre de l’actualité cette année-ci, certaines entreprises n’en ont guère cure, à l’instar de Rogers, qui continue de financer les partis politiques.
L’État-providence à Maurice semble sacré. Y toucher, c’est s’attirer les foudres de la société civile, comme en 2004. Mais le maintenir a un coût. Le fardeau de l’État-providence devrait dépasser Rs 45 milliards en 2014.
Un changement de gouvernement est souvent accompagné d’une valse de nominés politiques à la tête des entreprises publiques et parapubliques. Seuls quelques irréductibles ont pu y résister et ont travaillé sous plusieurs ministres. Zoom sur quelques-unes de ces personnalités « d’exception ».
Vishnu Lutchmeenaraidoo, le ministre des Finances virtuel de l’Alliance Lepep, était l’invité du « Grand Journal » de Nawaz Noorbux de Radio Plus mercredi. L’occasion pour lui de vendre le programme gouvernemental de son alliance et répondre aux critiques de ses adversaires.
L’indice Semdex est resté à 2,156.31 points à la clôture, vendredi dernier. Depuis le début de l’année, ce baromètre de la Stock Exchange of Mauritius (SEM) est en croissance de 2,9 %.
Le Mauritius Commercial Bank Group (MCBG) vient de publier son rapport annuel 2014. C’est le premier rapport annuel publié par le groupe bancaire depuis sa restructuration. Rappelons que la banque a enregistré des profits nets de près de Rs 4,4 milliards.
Une organisation de société civile kenyane poursuit actuellement le Secrétaire national au trésor, Henry Rotich, sur un « accord illégal » qu’il aurait signé avec la juridiction mauricienne, relate la presse kenyane.
Page 1 of 120

Le Defi Plus Popular Articles

Google+