01 February 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Le Defi Quotidien

Le Defi Quotidien

La soixantaine d’héritiers d’Adbool Rajack Goburdhun attendent toujours le paiement intérimaire de Rs 35, 318 000 plus les intérêts de l’État, en attendant une décision finale du Board of Assesssment. A travers le ministère du Logement et des Terres, l’État a fait l’acquisition obligatoire (compulsory acquisition) d’un terrain de 154,37 hectares à Bassin-Blanc, appartenant aux héritiers d’Abdool Rajack Goburdhun pour la création d’un National Park. Depuis, les autorités tergiversent.
Cette fleuriste de Surinam est désespérée. Elle n’a qu’un souhait : retrouver ses quatre enfants âgés de 5, 9, 11 et 13 ans, respectivement. Ces derniers, partis en vacances chez leur père, à Quatre-Bornes, ne sont jamais revenus au domicile de leur mère. Marjorie L. a alerté la police et la Child Development Unit.
Silence, on roule ! Le Transport Controller de la National Transport Authority (NTA), Cyril Appajala, avait annoncé, en mars dernier, dans une émission d’Xplik ou K, l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi.
L’« acting director » de la Mauritius Employers’ Federation (MEF), Pradeep Dursun, souligne que le débat sur le salaire minimum ne doit pas se limiter au seul barème. D’autres considérations doivent être prises en compte.
Wednesday, 20 August 2014 12:00

« Nine year schooling » : Est-ce réalisable ? Featured

Written by
Vasant Bunwaree annonce que le « mapping » pour le « Nine year schooling » est prêt. Cette déclaration a fait bondir les syndicats. Selon eux, il n’y a pas eu de consultation avec le ministère de l’Éducation. Vinod Seegum de la Government Teachers’ Union (GTU) pense, lui, que « la formule est irréalisable ».
Le président d'Enterprise Mauritius (EM) estime que la troisième édition du Salon MAITEX, qui ouvrira ses portes ce jeudi, pourrait, outre la promotion des exports, fournir d’autres bénéficies pour l'économie mauricienne.
Le cadavre d’Harmon Chellen avait été retrouvé dans la mer, lundi, aux Seychelles. L'autopsie du corps sera effectuée en présence de l'épouse de la victime de l’avocat Veda Balamoody.
La délinquance juvénile inquiète. Les mineurs sont plus nombreux à commettre des vols, notamment avec violence, ces derniers temps. Lundi, trois mineurs, âgés de 13 à 16 ans, ont été arrêtés par la CID de Goodlands et Stanley. Un quatrième suspect est dans le collimateur de la police.
Une veuve de 43 ans dit vivre sous la contrainte depuis quatre mois. Cette mère de famille s’est installée chez son amie à La Tour Koënig. Durant son séjour, elle allègue que le concubin de son amie l’aurait forcée à subir des sévices sexuels. La police de La Tour Koënig recherche le suspect.
Jugée coupable d’escroquerie, Noorezia Sohawon, une habitante de Trou-aux-Biches, âgée de 49 ans, a été condamnée à neuf mois de prison par la Cour intermédiaire. Toutefois, le tribunal a suspendu l’exécution de la sentence et a ordonné une enquête sociale sur l’accusée afin de statuer si la peine de privation de liberté peut être commuée en travaux communautaires. La peine ultime sera prononcée ultérieurement.
Stéphanie Omar, la troisième proxénète impliquée dans l’affaire de prostitution infantile, est passée aux aveux. La sœur de Billy Omar, 37 ans, a confié que c’était un bon moyen pour elle de se faire de l’argent facile. Selon cette Rosehillienne, Jessica, la mineure de 16 ans, qui l’a dénoncée à la police, était consentante.
Rebondissements de taille dans le cadre de l'enquête sur la fusillade survenue à Petit-Verger, St-Pierre, le samedi 19 avril. Yoven Vellangany y avait perdu la vie. Les limiers de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) ont interpellé quatre policiers, tous affectés au poste de Grand-Baie. Ils sont soupçonnés d’avoir falsifié une entrée dans le registre de la police, sur l’alibi d’Harel Philippe, l’un des suspects dans ce meurtre.