01 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Friday, 18 November 2011 15:29

Pillay Chedumbrum critique le MMM et SAJ

Rate this item
(0 votes)
« Je suis attristé de la bagarre d’hier (mercredi) à l’Assemblée nationale », dénonce le ministre des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ce dernier s'en est pris au Mouvement militant mauricien (MMM) lors d'une conférence de presse, jeudi à Port-Louis, dans le cadre du Salon Infotech (voir page 10, ndlr).
« Le MMM agit en provocateur avec un ton agressif juste après la pause déjeuner. Quand vous provoquez le gouvernement, celui-ci réplique. Vous minimisez le travail du gouvernement et vous voulez donner la leçon alors que quand vous avez quitté le pouvoir, vous avez  laissé tous les secteurs dans le rouge. Vous trouvez juste les points noirs », fustige Tassarajen Pillay Chedumbrum.

Le ministre des TIC renchérit en affirmant que le MMM est provocant car il est frustré de son échec aux dernières législatives. Il demande au MMM de respecter le verdict électoral et de devenir une Opposition constructive en espérant que la cohue de mercredi ne se répète pas. Après le MMM, c’est le Président de la République, sir Anerood Jugnauth (SAJ), qui en a pris pour son grade. « C'est agaçant, le Président reçoit tous les jeudis le Premier ministre pour passer en revue ce qui se passe dans le pays.

Il a ainsi l'occasion de discuter avec lui. N'oublions pas que le Président est le garant de la Constitution. S'il a à dire quelque chose, qu'il le dise au Premier ministre lors d'une de ces rencontres ! Sinon, qu'il ne se serve pas de la State House pour faire une autre forme de politique. S'il n'est pas satisfait du travail du gouvernement, il n’a qu'à démissionner », conclut Tassarajen Pillay Chedumbrum.




Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+