26 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Friday, 21 December 2012 10:05

Fin du monde : Jour J !

Rate this item
(5 votes)
Si les prédictions des Mayas sont justes, ce vendredi à 21 h 00, le ciel nous tombera sur la tête et ç’en sera fini de la vie sur Terre. Avant que cela n’arrive, certaines personnalités nous parlent de la manière dont elles auraient voulu passer leurs dernières heures…
Aurore Perraud, politicienne : « Le plaisir de nous réunir en famille »
Pour la députée de l’Assemblée nationale, la fin du monde aura lieu en famille : « On se retrouvera tous ensemble, mon époux, mes enfants et moi, à la maison. Il n’y aura rien de particulier à part le plaisir de nous réunir en famille. »

Sarita Boodhoo, présidente de la Bhojpuri Speaking Union : « Une journée de réflexion »
Une journée de réflexion. C’est ce que prévoit Sarita Boodhoo, ce vendredi 21 décembre. « Les cycles mayas sont proches de l’hindouisme, et les prédictions n’annoncent pas la fin mais le recommencement ». Tout dépend de la façon d’interpréter les prédictions, selon Sarita Boodhoo. « Ce sera la béatitude. Cette journée est très spirituelle et l’occasion pour moi de méditer ». Pour cette dernière, cette journée s’annonce comme une aubaine pour commencer une nouvelle vie, plus sereine.

Reza Issack, politicien : « Amusons-nous et rigolons ! »
« Je vais bien rigoler en attendant cette fin du monde. Et si après 21 heures, rien ne se passe, je vais en pleurer », ironise le politicien Reza Issack. Pour lui, cette journée « fatidique » est l’occasion de réaliser à quel point les gens sont fragiles et vulnérables. « C’est étonnant de voir comme les gens sont facilement manipulables. On nous dit qu’on va tous mourir aujourd’hui et tout le monde y croit. « D’ici 21 heures, on saura combien les gens sont crédules ». En attendant, il compte s’amuser et se faire plaisir.

Jacques de Maroussem, gérant de la Maison Eurêka : « J’estime avoir suffisamment vécu »
Fin du monde au pas, il recevra aujourd’hui des amis: « Je reçois aujourd’hui des amis qui fuient le littoral pour se réfugier dans le plateau central en cas de fin du monde. Quant à moi, l’idée ne me fait ni chaud ni froid. S’il faut mourir, alors je suis prêt à rejoindre ce Dieu qui est suspendu sur nos têtes. De toute manière, j’estime avoir suffisamment vécu. »

Billy Ng, adepte des arts martiaux et sculpteur : « Vivre chaque jour comme le dernier »
« Aucun être humain ne peut prédire la fin du monde ». Certain qu’il n’y aura aucun incident majeur aujourd’hui, ce sera un vendredi comme un autre pour le sculpteur Billy Ng. « De toute façon, ma philosophie est de vivre chaque jour comme le dernier ». Dès son réveil, il fait ce qu'il a l'habitude de faire : de la musique, de la sculpture, et un peu d’arts martiaux… bref, il s’adonne à ses activités quotidiennes. « Je donne le meilleur de moi-même chaque jour et le plus important c’est de ne jamais repousser ce qu’on peut faire aujourd’hui à demain ».

Percy Yip Tong, promoteur artistique : « J’écouterai la chanson Simé la limier de Kaya »
S’il doit partir, Percy préfère que cela se passe en pleine nature. « Avant que le monde ne s’écroule sous mes pieds, je compte me retirer avec ma famille en pleine nature. On y organisera un grand banquet. Au moment de faire mes adieux, j’écouterai la chanson Simé la limier de Kaya. »

Tamby Chuckravanen, yogi, « La méditation nous permettra de partir en paix»
Le spirituel Tamby Chuckravanen s'attend à toute éventualité. Ainsi, s’il devait passer l’arme à gauche, c’est en méditant que cela va se faire. « Si ça devait arriver, je réunirais mes proches autour de moi pour une méditation collective. La méditation nous permettra de partir en paix. »

Alain Ramanisum, chanteur : « Dans la simplicité avec mes amis »
S’il n’y croit pas vraiment, cela ne l'empêche pas d’appréhender un peu l’événement. « La prédiction des Mayas ne me fait pas peur. Ce sont  celles de la science qui me donnent un peu de frissons. En effet, j’estime qu’il se pourrait que le monde aura à faire face à des catastrophes naturelles. En ce qui concerne la fin du monde, si ça devait arriver, je serai en simplicité avec mes amis. Pour l’occasion, j’interpréterai la chanson La fin du monde qui figure sur l’album Nissa la monté

Lida O’Reilly, styliste : « Une pensée positive »
Une journée de détente pour la styliste Lida O’Reilly. « Comme tous les vendredis, je suis dans la nature avec mes copines pour profiter de l’air frais. Fin du monde ou pas, on ne déroge pas aux bonnes habitudes ». Toutefois, en cette journée « spéciale », ce serait aussi l’occasion de méditer sur notre attitude et notre façon de faire face à la vie. « Il nous faut plus d’énergies positives pour surmonter les épreuves de la vie. Une seule pensée de lumière peut faire toute la différence au lieu de dramatiser et nous attendre au pire. Si on voit avec le cœur, on voit tout ce qui est magnifique autour de nous ».

Les fins du monde auxquelles on a survécu
Le Bug de l'an 2000, le retour de la comète de Halley, l'arrivée des Martiens en 1938… À toutes les époques, la fin du monde a été annoncée. Retour sur les prédictions de fins du monde auxquelles l’humanité a survécu.

• La «Grande année» des Romains

Pour les premiers Romains, la fin du monde devait arriver 120 ans après la fondation de Rome en -735 av. JC . Cette durée faisait référence aux douze aigles aperçus par Romulus lors de la naissance de la cité.

• La symbolique de 1666

1000 -Le Millenium- et 666 -le chiffre de la Bête- sont deux nombres importants dans l'apocalypse de Jean. Dans l'Angleterre du XVIIe siècle en proie à la guerre civile, les «Fifth Monarchists» sont convaincus de l'avènement en 1666 du «cinquième royaume», qui amènera la fin du monde.

• 1806, une poule visionnaire

A Leeds, en Angleterre, les curieux se pressent autour d'une poule qui couve des œufs sur lesquels est inscrit «Le Christ arrive». Or à cette époque, le retour du Christ est lié à l'apocalypse. On croit donc y décerner un signe de fin des temps. On a cependant fini par découvrir la supercherie.

• 1814, la prophétesse Joanna
Délivrant des prophéties depuis 1792, la Britannique Joanna Southcott affirme qu'elle accouchera le 19 octobre de l'enfant Jésus, dont le retour signerait la fin des temps. Si elle n'a jamais été enceinte, la sexagénaire meurt peu après sa prédiction en décembre et laisse quelques fidèles derrière elle.

• La «grande déception» millérite de 1843-44
William Miller déclenche vingt ans plus tard un engouement similaire outre-Atlantique. Le fermier, qui interprète littéralement la Bible, prédit la fin du monde entre le 21 mars 1843 et le 21 mars 1844. Portées par un éditeur, ses théories se disséminent. Miller attire entre
50 000 et 500 000 sympathisants. Nombreux sont ceux qui, en prévision de la fin des temps, vendent leurs biens.

•1910, la comète de Halley
La catastrophe de Toungouska en 1908, où une boule de feu détruisit soixante millions d'arbres en Sibérie, avertit les esprits des dangers de l'espace. Le retour en 1910 de la comète de Halley angoisse: des scientifiques annoncent avoir détecté dans la queue de la comète du cyanogène, un gaz mortel. On craint alors qu'Halley n'asphyxie la terre. C'est une des premières fois que la science contribue à susciter l'effroi.

• 1938, l'apocalypse radiophonique

Pour Halloween, CBS diffuse une adaptation radiophonique du roman d'H.G Wells, La Guerre des mondes, racontant l'invasion de la Terre par des Martiens. Pour maximiser le suspens, l'intrigue est transposée de l'Angleterre du XIXe siècle à un village contemporain du New Jersey. Ajoutant au réalisme, l'enregistrement adopte le format d'un bulletin d'actualités. De nombreux auditeurs, qui n'ont pas entendu les annonces annonçant une émission de fiction, sont convaincus que les Martiens ont débarqué. Ils appellent effrayés la radio, fuient même leur maison, certains iront même jusqu'à se suicider.

• 1975, la dernière prédiction datée des Témoins de Jéhovah
Cette date est l'ultime annonce précise de fin des temps proposée par les Témoins de Jéhovah, qui avaient auparavant suggéré, en se basant sur les prophéties du livre de Daniel, 1878, 1881, 1914, 1918 et 1925.

• 1982, l'effet Jupiter

Dans un livre éponyme, deux astrophysiciens, John Gribben et Stephen Plagerman, annoncent qu'un alignement le 10 mars 1982 des neuf planètes du système solaire sur le soleil entraînera une hausse de l'attraction gravitationnelle sur la Terre (notamment à cause de la masse de Jupiter et de Saturne). Cela aboutira à une succession d'événements cosmiques qui culmineront en un tremblement de terre massif qui rasera Los Angeles.

• Le bug de l'an 2000
À l'approche de l'an 2000, on réalise que de nombreux ordinateurs ne font pas la différence entre 1900 et 2000. On craint que l'électricité et l'eau soient coupées, que les équipements militaires et les satellites ne deviennent incontrôlables, et que l'administration soit mise hors service.

Comment allons-nous mourir ce soir ?
Êtes-vous prêt à mourir ? Dans quelques heures ce sera l'apocalypse, mais que va-t-il se passer au juste ? Plusieurs scénarios sont envisageables…

Sur la Toile, on retrouve une dizaine, voire une vingtaine d’événements prévisibles pour cette fin du monde tant attendue. Les différentes possibilités n’en finissent plus d’émerger : pour certains, ce serait un grand tsunami, pour d’autres des pluies torrentielles et pour certaines personnes à l’imagination débordante, ce serait même la lune qui tomberait du ciel.

Plus sérieusement, il se pourrait qu’un phénomène majeur, l’inversion des pôles magnétiques qui se produit une fois tous les 25 800 ans, fasse des dégâts irréversibles sur la Terre incluant de violents tremblements de terre et de tsunamis. Certains pensent que des astéroïdes, peut-être même une nouvelle planète géante recouverte de lave en fusion, la Nibiru, cachée pour l’instant dans l’orbite de la Terre, va venir frapper notre planète d’ici à 21 heures.

Autre scénario : une activité excessive du soleil va anéantir tous nos systèmes de communication avec ses tempêtes solaires. Si cela arrive, il n’y aurait plus de distribution d’eau, de nourriture et encore moins d’électricité. Aussi, une autre hypothèse estime qu’un « trou noir » dans la Voie lactée aspirera la Terre. Parmi les événements les plus attendus, on retrouve l’éruption d’un super-volcan qui va détruire la Terre entière. La NASA, elle, prévoit « La Nuit », un phénomène qui débutera en début de soirée et qui plongera le monde entier dans l’obscurité. Elle durera environ trois jours.

Si vous avez vu le film « 2012 », il vous serait maintenant possible de jouer le rôle de John Cusack et d’essayer de sauver le monde en pleine crise d'apocalypse. Sinon, on vous conseille d’annuler dès ce matin tous vos rendez-vous (coiffeur, dentiste, garagiste, etc.) et suivez en direct dans votre lit l’information sur les chaînes d’info. Faites-vous livrer une dizaine de pizzas, car la journée va être longue avec toutes ces aventures palpitantes qui vont secouer le monde !

Les inventions insolites pour éviter l’apocalypse !
Tous les moyens sont bons pour échapper à l’apocalypse. En effet Vivos, une société américaine propose aux plus fortunés des bunkers de luxe pour la modique somme de 50 000 dollars par personne. 9 950 dollars si l'on opte pour la version ‘low cost’ avec quatre lits dans une pièce prévue pour une personne. Certifiés indestructibles, ces vingt abris antiatomiques sont pour la plupart des vestiges de la Guerre Froide remis à neuf. 4 000 places seront ainsi mises à disposition dans cette nouvelle version de l'Arche de Noé. Le Chinois Yang Zongfu a lui construit son abri apocalypse perso, une arche de Noé sphérique. Cette bulle jaune est censée protéger des inondations, radiations, collisions, effondrements de montagnes et autres désastres du 21 décembre. Elle est équipée de réserves d’oxygène.


Voir la vidéo : Et si les mauriciens n’avaient plus qu’un jour à vivre?





Last modified on Friday, 21 December 2012 15:04
Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+