23 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 23 January 2013 09:00

Le DPP Satyajit Boolell : « Des pirates somaliens jugés dans deux semaines »

Rate this item
(1 Vote)
Douze pirates somaliens débarqueront à Maurice ce vendredi par avion. Ils seront escortés par des soldats français basés à Djibouti.
Selon Me Satyajit Boolell, leur procès s'ouvrira dans deux semaines. « À leur arrivée dans l'île, ils seront remis à la police mauricienne, qui a reçu une formation ciblée. Nos limiers initieront des enquêtes et soumettront ensuite les dossiers à mon bureau pour la marche à suivre », a déclaré le Directeur des poursuites publiques (DPP) au Défi Quotidien.

Me Satyajit Boolell ajoute que c’est Me Iqbal Maghooa, Deputy DPP, qui se chargera d'examiner les dossiers, aidé de deux autres officiers. Et de préciser que ces derniers ont suivi des formations en Angleterre, avec le soutien de l’United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC) et le gouvernement du Danemark. Ils se sont même rendus aux Seychelles pour suivre des procès des pirates. C’est le juge Prithviraj Fekna qui a été désigné pour présider les procès des pirates somaliens, qui se tiendront à la salle d’audience no 8 de la Cour intermédiaire. Celle-ci a été équipée avec l'aide de l’Union européenne (UE).

Dans un premier temps, les pirates vont être incarcérés à Alcatraz. Ensuite, ils seront transférés à la prison de Beau-Bassin. Une peine maximale de 60 ans de servitude pénale est prévue pour ceux jugés coupables. Le DPP Satyajit Boolell affirme que le dossier est suivi de près par le High-Powered Committee du bureau du Premier ministre, qui a reçu une requête officielle de l’UE pour le transfert des pirates capturés au large des côtes somaliennes. Notons que l’UE a décaissé Rs 120 millions dans la lutte contre la piraterie.



Last modified on Wednesday, 23 January 2013 08:36
Ariane Lefort

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+