01 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Friday, 01 February 2013 10:30

Centrale à charbon sur les terres de Médine – Assirvaden confirme, la compagnie sucrière dément Featured

Rate this item
(1 Vote)
Si le projet de la centrale thermique de CT Power suscite un débat passionné, un autre projet revient sur le tapis et suscite des remous.
Il s’agit de l’aménagement d’une centrale thermique à charbon sur les terres de la compagnie sucrière de Médine. Ce projet serait au stade préliminaire. Le gouvernement serait sur le point de nommer un ‘transaction advisor’ pour ce projet évoqué l’an dernier.

Dans une interview au Défi Quotidien cette semaine, le député et président du Parti travailliste Patrick Assirvaden affirmait : « La compagnie sucrière Médine a un projet d’une centrale à charbon, dans la région de La Mecque, à côté du site de CT Power. Toutefois, Médine dément catégoriquement et revient sur ces déclarations de novembre dernier. « Médine n’a pas de projet de centrale thermique à charbon », indique Sophie Desvaux de Marigny, responsable de communication au Défi Quotidien, jeudi. « Cette rumeur circule depuis longtemps, et même sur Facebook. Nous insistons que nous n’avons aucun projet de centrale à charbon. Médine était simplement disposé à céder une portion de terre pour un projet de l’État ».

«Médine utilise de la bagasse pour produire de l’énergie pour sa propre consommation. Elle n’est pas autosuffisante et dépend toujours du réseau du CEB. La production ne se fait qu’en période de coupe. En 2011, la compagnie n’a produit que 10 Mégawatts alors qu’elle a une capacité de 13MW.

Patrick Assirvaden maintient ses dires : « Je l’ai vérifié. En février-mars 2012, une équipe d’officiers du CEB, du ministère des Finances, de l’Environnement, du Logement et des Terres et des Utilités publiques, et des représentants de la Banque Africaine de Développement ont visité le terrain de La Mecque, pour un projet de centrale à charbon de 100 MW avec possibilité d’extension à 300MW.»

Donnant la réplique concernant le fait que ce soit un projet de l’État, il insiste que « tous les projets de centrales thermiques à Maurice sont par déduction et extension des projets de l’État. Seul l’État, à travers le CEB, achète de l’énergie à Maurice.

Sans Power Purchase Agreement signé avec l’État, aucun promoteur ne peut faire de projets de centrale thermique », insiste Patrick Assirvaden.

Le projet se situera sur un terrain de Médine, à côté de l’usine. « Toute personne qui comprend ce sujet complexe de l’énergie sait que Médine réalisera le projet. Un terrain destiné à un projet dans le cadre de la Land Based Oceanic Industry avait été identifié pour ce projet de centrale thermique. C’est Médine qui a proposé le terrain de La Mecque », assure le député.

« Médine dispose de tous les avantages dans ce projet, en termes de proximité avec le réseau et du ‘way leave’ pour transférer l’énergie produite de la centrale au réseau du CEB. « Médine cédera-t-elle ses terres à une autre compagnie pour ce projet ? Médine refusera-t-elle les avantages que lui procurera cette centrale thermique ? Soyons sérieux.»




Last modified on Friday, 01 February 2013 10:59
Jean Francois Cossigny

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+