27 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 14 February 2013 10:52

Réseau d’Orange saturé – La grosse colère de Tassarajen Pillay Chedumbrum Featured

Rate this item
(1 Vote)
Tassarajen Pillay Chedumbrum compte soulever la question à la prochaine réunion du Conseil des ministres. Tassarajen Pillay Chedumbrum compte soulever la question à la prochaine réunion du Conseil des ministres.
Les perturbations des réseaux survenues mercredi ont fait de nombreux mécontents ! Suite au communiqué à l'effet que toutes les entreprises devaient fermer pour cause de pluies torrentielles, les réseaux de téléphonie mobile ont été saturés. Ce qui a provoqué la colère des abonnés, notamment ceux d'Orange, même le ministre des Tic était fortement remonté.
Une saturation totale, ni appels ni SMS ne passaient. Tassarajen Pillay Chedum­brum, ministre des Tic, était très remonté face à cette saturation : « Je déplore cet événement et je suis exaspéré par le fait que le réseau d'Orange ne soit pas praticable en ce temps d'urgence. Il est temps de revoir ce réseau et ce dossier sera présenté à la prochaine réunion du Conseil des ministres. »

Deepak Ramsurrun du service de communi­cation et relations publiques d'Orange explique les raisons de cette saturation : « Suite aux pluies torrentielles, nous avons noté une augmen­tation substantielle des appels et SMS à partir de 9 h 15 sur notre réseau mobile. Ce qui a causé une saturation du réseau. Les nombreuses tentatives d’appels et SMS des abonnés ont amplifié ce problème. Seules certaines communications passaient. Nos ingénieurs et techniciens sont immédiatement intervenus. À 13 heures, tout est rentré dans l'ordre. »

Un autre responsable de communication compare cette saturation à un embouteillage. « C'est un problème temporaire qui surgit en temps de crise, on fait des mises à jour régulières de nos serveurs. Orange Mobile a 750 000 abonnés sur une population d'environ 1,3 million de Mauriciens. Le problème de saturation d'aujourd'hui pousse certainement à la réflexion pour que des cas similaires ne se reproduisent pas. Il n'y a pas eu de doléances chez les 340 000 abonnés du service de téléphonie fixe de Mauritius Telecom et il n'y a eu que des cas isolés de coupures internet », précise-t-il.

De même le réseau Chilli/MTML était complètement inexistant dans la région de Montagne-Blanche. « La coupure d'électricité en était la principale cause. On a pu rétablir la situation vers 13 heures, peu après que la fourniture de l'électricité a été rétablie . Ce n'est pas fréquent qu'un secteur de MTML soit autant touché », dit Rajesh Rai, Chief Technical Officer.

Du côté d’Emtel, aucune panne n'a été signalée. Jean-Marc Momplé, responsable de projet assure : « En termes d'appels et de SMS, il y a eu beaucoup plus de trafic que d'habitude pour un mercredi matin à cause des pluies torrentielles et du communiqué à l'effet que les entreprises devaient fermer. Mais il n'y a eu ni saturation et ni autres problèmes en particulier qui ont été signalés. »

Javed Sobah

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles