30 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 20 February 2013 12:00

Ajay Jhurry de l’Association des Tour-Opérateurs (ATO) : « Qu’on donne force de loi à la classification des hôtels »

Rate this item
(0 votes)
Afin d’éviter que les grands hôtels bradent leurs prix durant la basse saison, le président de l’Association des Tour-Opérateurs (ATO) demande au gouvernement de légiférer afin de rendre la classification des hôtels officielle. Une lettre a été adressée au gouvernement en ce sens.
Pour Ajay Jhurry, il est impératif que le gouvernement donne force de loi à la classification des hôtels : « Le ministre Michael Sik Yuen a émis cette idée, mais ce n’est pas encore dans les faits. Cette classification évitera que les grands hôtels bradent leurs chambres en basse saison et chaque catégorie devra être liée à un prix (price bracket) et obligatoirement opérer dans son segment ».

Il est d’avis que la braderie crée une confusion quant à l’image de notre destination, « car effectivement les touristes vont être ravis d’avoir des chambres dans de grands hôtels à petits prix ».

Pour ce qui est de la promotion de notre destination, Ajay Jhurry est d’avis que Maurice offre une panoplie de services dans différents segments, « on peut donc offrir une gamme de produits et permettre une croissance socio-économique durable ». Il ajoute dans la lettre que « le gouvernement investit massivement dans de nouveaux marchés, mais il faut aussi vendre les différents segments et permettre aux petits et moyens hôtels d’y apporter leur valeur ajoutée ».

Au niveau du développement de l’industrie touristique, Ajay Jhurry souligne que la compétition est sérieuse localement « et le secteur des réceptifs est lourdement frappé avec certaines grosses pointures qui accaparent le marché, laissant des miettes aux petits réceptifs ».

Le président de l’ATO parle aussi des investissements de la Mauritius Tourism Promotion Authority : « La MTPA fait de gros investissements en termes de promotion, mais à qui cela profite-t-il ? C’est l’argent des contribuables  et il est temps que les initiatives de la MTPA profitent à l’ensemble des acteurs du secteur et non à une poignée seulement et c’est pour cela que l’ATO se bat contre cette politique ».

Il en veut, pour preuve dans sa correspondance, aux autorités : « Prenons l’exemple de Nouvelles Frontières, qui est un Tour-opérateur français. Ce n’est pas parce que tel réceptif ne travaille pas avec lui que ce réceptif est écarté quand il y a un tour organisé par la MTPA. Il faut donner la chance à tous et non pas écarter les réceptifs peu connus comme c’est actuellement le cas».

En ce qui concerne le limogeage de Robert Desvaux de la MTPA, Ajay Jhurry dit que « cette révocation est purement politique et tout commentaire de ma part avant le Bureau politique du PMSD est prématuré ».




Last modified on Wednesday, 20 February 2013 08:46
Jean Claude Dedans

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+