24 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Wednesday, 20 February 2013 09:00

Métro léger – Un exercice préliminaire avant l’appel de propositions final Featured

Rate this item
(1 Vote)
Les travaux de la première phase du projet de métro léger – sur l’axe Curepipe – Port-Louis – débuteront en octobre 2014.
Dans ce sens, un appel d’offres préliminaire a été lancé au niveau international pour ce projet qui devrait se concrétiser d’ici cinq ans et qui est présenté selon la formule de partenariat public-privé. Avec cet exercice, les firmes et consortiums intéressés par le projet auront la possibilité de participer à une présélection en vue d’un appel final de propositions qui se fera en septembre prochain.

Dans le cadre de cet exercice, un site (www.mauritiuslightrapidtransit.com) a été mis créé. C’est à travers ce site que les parties intéressées devront soumettre leur offre non-contractuelle et s’inscrire en s’acquittant d’un montant non-remboursable de US 5 000 dollars (Rs 150 000 environ). Les intéressés auront jusqu’à 15 heures le vendredi 12 avril 2013 pour manifester leur intérêt. Le projet a été placé sous la responsabilité de la Mass Transit Unit du ministère des Infrastructures Publiques dirigée par le Dr Koshik Reesaul, Principal Engineer à la traffic Management and Road Safety Unit.  Soulignons qu’il y a plus d’une quinzaine de jours, des techniciens mauriciens et singapouriens ont participé à un atelier de travail multicritères.

Le projet de métro léger, qui nécessite des travaux s’étalant sur une période de trois à cinq ans, sera réalisé en collaboration avec le gouvernement singapourien, à travers la Singapore Corporation Enterprise. Singapour propose son soutien pour déterminer un alignement réalisable pour le corridor reliant Curepipe et Port-Louis, une analyse économique et financière du projet, et une analyse détaillée des possibilités d’extension du projet vers le Nord et le Sud de l’axe Curepipe – Port-Louis.

Par ailleurs, le coût total pour les services de conseil tourne autour de Rs 180 millions. Il couvre la première phase de l’accord signé. Les retombées des études de la SCE permettront de déterminer les coûts de construction du métro léger. Selon des rapports précédents, le projet de métro léger devrait couvrir une distance de 28 kilomètres avec une douzaine de stations sur l’axe Curepipe – Port-Louis. Il faut aussi envisager un système intégré de navettes. Ces diverses questions, y compris le type de train nécessaire, seront finalisées à travers les différentes options étudiées par la SCE. De plus, avant de finaliser le tracé, la SCE et la Mass Transit Unit mènent une étude pour analyser les possibilités de circulation autour des stations éventuelles.



Last modified on Wednesday, 20 February 2013 08:47
Jean Francois Cossigny

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Actualités

Actualités Popular Articles

Google+