27 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 20 February 2013 11:59

Permis à points – Entrée en vigueur le 1er avril ; injonction envisagée par les opposants Featured

Rate this item
(0 votes)
Le ministre Bachoo annonce aussi  le premier coup de pioche pour le Métro léger en 2014 Le ministre Bachoo annonce aussi le premier coup de pioche pour le Métro léger en 2014
Le permis à points entre en vigueur le 1er avril prochain. Le minsitre Anil Bachoo l’a confirmé dans la deuxième partie du Grand Journal de Radio Plus, mardi. Le front commun du secteur du transport restera sur sa faim, car le ministre a été catégorique : tous les automobilistes seront logés à la même enseigne concernant le permis à points.
Le front commun regroupant les conducteurs professionnels réclame plus de flexibilité de la part des autorités dans le cadre de la mise en application du permis à points. Toutefois, Anil Bachoo, ministre des Infrastructures publiques, a affirmé que «devant la loi, il ne peut y avoir deux types de citoyens». « Je ne vois pas comment le gagne-pain des conducteurs professionnels serait menacé. Au contraire, il y aura plus de retenue », insiste-t-il. Un conducteur professionnel doit savoir éviter les infractions, souligne le ministre.

Anil Bachoo affirme que Maurice n’a pas à rougir de ses routes. « Nos routes sont praticables. Les actions nécessaires sont prises, une soixantaine de ‘speed cameras’ seront mises en service : Maurice est prête pour le permis à points.» Par ailleurs, le Parquet travaille sur des règlements pour les utilisateurs de deux-roues.

Projets routiers
Plusieurs projets routiers majeurs devraient très prochainement voir le jour et le Premier ministre procédera, ce mercredi, à l’inauguration de la première phase de la Ring Road. Au-delà de ces projets, Anil Bachoo souligne les investissements consentis pour la route reliant Wooton à Quartier-Militaire (elle sera prête d’ici trois à quatre mois), la route reliant Nouvelle France à La Flora, la route Terre-Rouge – Verdun, le tronçon Verdun – Trianon ou le projet du pont Coleville Deverell complété à 70%.

Anil Bachoo confirme qu’avec les nouvelles infrastructures routières, le système de péage sera une réalité. « Bien sûr, les véhicules publics, notamment les autobus, ne paieront pas. Les personnes au bas de l’échelle ne seront pas non plus concernées, et ceux qui ont les moyens devront payer», précise le ministre.

Parmi les routes incluses dans le projet de péage : le pont reliant Coromandel à Sorrèze, la ‘great separated junction’ de Phoenix, la deuxième phase de la Ring Road.
Depuis quelques jours, Maurice connaît des inondations sans précédent en raison des grosses pluies. « Alors que nous n'avons eu aucun souci dans des régions autrefois sujettes aux inondations, beaucoup d’autres endroits ont été affectés par les pluies torrentielles», concède Anil Bachoo.

Drains et inondation
Et ce dernier de préciser que la troisième voie au niveau du Caudan n’est en aucune façon la cause des accumulations d’eau.

«Une des causes de ces débordements, c’est l’obstruction des drains. Il n'est pas du tout évident de récurer les drains, surtout que certains sont étroits. Les autorités font le nécessaire, mais les personnes qui obstruent les drains doivent savoir qu’il y aura des conséquences néfastes», avance Anil Bachoo.
Le ministre a également rappelé que si le présent budget a prévu une enveloppe de Rs 200 millions pour les besoins de ‘land drainage’, l’ancien régime n'y avait consacré que Rs 40 millions.

Anil Bachoo d'énumérer ensuite l’aménagement de trois ponts, au coût de Rs 75 millions dans la circonscription No.13; les problèmes qui ont été réglés dans les circonscriptions No. 14, 15 et 16. Après avoir souligné la collaboration du secteur privé, le ministre s’est attardé sur le problème du pont de Souillac. «Dans cette région du Sud, dit-il, plusieurs ‘natural drains’ ont été obstrués’. Les développements doivent être à visage humain. Tout développement nécessite une planification. Nous accordons une attention particulière aux morcellements et ceux qui commettent des fautes seront sanctionnés», prévient Anil Bachoo.

Métro-léger
Si tout se passe comme prévu, le premier coup de pioche pour le projet métro-léger aura lieu en 2014. «Les appels à propositions se feront en septembre prochain, précise Anil Bachoo. « Ce projet est évoqué depuis que Sir Anerood Jugnauth était Premier ministre. Chaque fois, il a été reporté... C’est la première fois que les choses vont aussi loin dans ce projet qui sera inauguré par Navin Ramgoolam. »

Pas attaché au pouvoir
Ces derniers temps, Anil Bachoo affirme être bel et bien présent « Je suis membre du PTr, je suis plus qu’à l’aise et je fais mon travail », assure le ministre. Dans la foulée, il maintient que sir Anerood Jugnauth n’aurait pas dû revenir en politique. « Il avait atteint un niveau élevé, aujourd’hui, il en est redescendu. Il doit comprendre que son temps est fini. Être trop attaché au pouvoir est mauvais pour les politiciens. Il faut savoir se retirer discrètement. Nul n’est indispensable », explique le ministre. Anil Bachoo assure qu’il saura se retirer le moment venu et que la question de leadership ne l’intéresse pas.

Injonction contre le permis à points

Le Front pour le redressement du permis à points (FRPAP), ex-Front Commun du Transport, affirme qu’une injonction sera prochainement logée pour contrer l’introduction du permis à points.

Une manifestation est prévue le 21 février prochain. Le FRPAP comprend plusieurs associations, syndicats et ONG, l’Association des consommateurs de l’île Maurice (ACIM), Komité Van Lekol, Taxi Proprietors Union, Federation of Civil Service and Other Unions, Front Commun Taxis de l’île, General Taxi Owners Union, Government Servants and Employees Association et d’autres ONG. Son porte-parole, Jayen Chellum, révèle qu'il y a « discussions actuellement » avec des hommes de loi pour « définir les arguments qui seront évoqués pour réclamer l'injonction ».

Outre l'aspect juridique, il y a aussi une manifestation, prévue la semaine prochaine. « Elle sera suivie d’un défilé partant du Champ-de-Mars jusqu'au Jardin de la Compagnie. Après la capitale, plusieurs actions similaires seront organisées à travers l’île. On finira par un défilé général qui aura lieu dans les prochaines semaines », souligne Jayen Chellum.

Ce dernier déplore « l'absence de consultation » avant l'introduction de cette mesure. Jayen Chellum soutient également que « nos routes ne sont pas aux normes internationales » et donc « pas appropriées » pour le permis à points. « Certaines routes ont été construites pour les charrues, mais pas pour les véhicules modernes », fait-il remarquer.


Last modified on Wednesday, 20 February 2013 11:59
Jean Francois Cossigny

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles