23 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 20 February 2013 12:00

Elite Tower à Ébène – Tassarajen Pillay Chedumbrum répond à Pravind Jugnauth

Rate this item
(0 votes)
Les allégations de Pravind Jugnauth, portant sur l’achat par la Sicom d’un immeuble de 15 étages en construction appartenant à l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury – connu comme l’Elite Tower –, ont fait l’objet mardi de commentaires, lors d’une conférence de presse de Tassarajen Pillay Chedumbrum, ministre des Technologies de l’information et de la Communication (TIC), où il a donné la réplique à Pravind Jugnauth.
Le 19 mars 2009, la compagnie Arushi Development, dont les actionnaires sont Rakesh Gooljaury et son épouse, obtient, de Business Parks of Mauritius Ltd (BPML), deux arpents de terre à bail à la Cybercité d’Ébène. Pravind Jugnauth avait notamment demandé pourquoi la Sicom s’était-elle engagée dans cette transaction sans appel d’offres ?

Tassarajen Pillay Chedumbrum s’insurge : « Pourquoi blâmer le vendeur ? Il est normal pour lui de chercher à faire des profits. Si le prix proposé était trop important, pourquoi la Sicom l’a accepté ? À cette époque, Pravind Jugnauth était ministre des Finances, pourquoi n’avait-il alors rien trouvé à redire ? »

La Sicom, dans un communiqué, avait affirmé que les allégations sur cette affaire sont « fausses » et avait soutenu que sa décision d’investir dans ce projet était « judicieuse ». L’Elite Tower a été acheté par la Sicom pour Rs 600 millions.

Pravind Jugnauth avait demandé si Rakesh Gooljaury aurait obtenu ce terrain s’il n’était pas « l’homme de confiance » du Premier ministre Navin Ramgoolam. Ce à quoi Tassarajen Pillay Chedumbrum répond que la requête de l’homme d’affaires a été considérée au même titre que d’autres et qu’elle a été retenue par le Conseil d’adminis­tration de BPML, ainsi que trois autres promoteurs. Le directeur de BPML, Dharam Naugah, avait affirmé, dans un entretien accordé au Défi Quotidien, que Rakesh Gooljaury n’a obtenu « aucune faveur ».
Puis le leader du MSM avait demandé si ce terrain n’était pas initialement réservé pour l’aménagement d’un espace vert, avant d’être alloué à Rakesh Gooljaury ?

Le ministre des TIC confirme que ces terres devaient accueillir un parking et un espace vert mais, suite à la demande croissante, BPML a modifié son Master Plan.
Tassarajen Pillay Chedumbrum explique que c’est faux d’affirmer qu’une tierce personne avait d’abord obtenu le bail, avant que celui-ci ne soit cédé à Rakesh Gooljaury, comme avait allégué Pravind Jugnauth.



Patrice Donzelot

Twitter @PatriceDonzelot

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+