26 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Wednesday, 20 February 2013 23:22

Navin Ramgoolam : « Sachez juger entre ceux qui travaillent et ceux qui critiquent » Featured

Rate this item
(1 Vote)
« Aujourd’hui, quelqu’un qui a un peu de bon sens ne peut pas dire qu’il n’y a pas de développement. » C’est ce qu’a souligné le Premier ministre mercredi après-midi, alors qu'il procédait à l’inauguration de la première phase de la Port-Louis Ring Road.
Il est très facile de critiquer, selon Navin Ramgoolam. Et comparé à d’autres pays, selon lui, les dirigeants à Maurice sont sur le terrain après les catastrophes naturelles. Et de rappeler que suite aux inondations de 2008, il avait institué un Fact-Finding Committee qui a soumis un « très bon rapport ». Depuis, selon lui, quelque Rs 2,5 milliards ont été investies pour les travaux de drains.

« Pourtant, avant 2005, il y avait aussi un gouvernement. Mais une somme infime a été dépensée », a ajouté Navin Ramgoolam. Et de préciser que, suite au rapport Domah, 156 régions ont été identifiées et que les travaux ont été complétés dans 130 de ces localités. Évoquant les constructions qui affectent le bon fonctionnement des drains, il a fait comprendre que ceux qui ont commis des fautes devront réparer leurs erreurs : « Je peux faire voter des lois, mais je préfère la collaboration de tous. »

Navin Ramgoolam, toujours au chapitre des développements, ne manque pas de citer le métro léger qui, selon lui, va coûter beaucoup, ou encore le Harbour Bridge. Et de souligner la nécessité d’une bonne planification : « Nous avons réalisé la première phase de la Ring Road et des études sont en cours concernant la seconde phase. La topographie dans cette région n’est pas évidente. De plus, nous avons besoin des terres. L’intérêt général doit passer avant les intérêts individuels. À Maurice, certaines personnes occupent des terres qui ne leur appartiennent pas et qui protestent. Cette mentalité doit changer ! »

Le Premier ministre a ainsi rappelé que la première phase de la Ring Road a coûté Rs 1,3 milliard. Tout en souhaitant une croissance supérieure à 3,3 %, il a insisté sur le fait que la TVA n'a pas été augmentée, bien que plusieurs projets à gros budgets aient été réalisés : « C’est ça la différence entre eux et nous ! »

Navin Ramgoolam a ensuite abordé la nécessité d’éduquer les usagers de la route pour, entre autres, réduire le nombre d’accidents et mettre un terme aux « mauvaises pratiques ». Il a annoncé la création d’un « driving centre » et l’entrée en opération de trois

« fitness centres » dans les semaines à venir. Au sujet du permis à points, il a tenu à préciser : « Je crois fermement aux sanctions. Il y a aussi des protestations, mais tout le monde doit être traité de la même façon. Il ne faut pas qu’il y ait des exceptions. Même pas pour moi ! »

Quant à Anil Bachoo, ministre des Infrastructures publiques, il a fait un rappel des développements réalisés dans les 20 circonscriptions ; une façon pour lui de mettre les points sur les i, face aux « nombreuses critiques » contre le gouvernement.

Voir la vidéo : Ramgoolam prévoit un « tsunami »




Last modified on Thursday, 21 February 2013 13:59
Jean Francois Cossigny

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Actualités

Actualités Popular Articles

Google+