27 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 21 September 2011 13:34

Crise au sommet de l’État - SAJ prêt à démissionner

Rate this item
(0 votes)

Le président de la République, sir Anerood Jugnauth, n’écarte pas la possibilité de démissionner de son poste si la situation lui demande. C’est ce qu’il a affirmé sur les ondes de Radio Plus, mardi après-midi. Le président de la République a aussi fait une violente sortie contre l’Independent Commission against Corruption (Icac). Selon lui, « l’Icac pé fané ». C’est ce qu’il a, entre autres, répondu à Karishma Beeharee qui l’interrogeait, mardi, sur la réunion qu’il avait eue avec le leader de l’Opposition à la State House un peu plus tôt dans la matinée.

Comment s’est passée votre réunion avec le leader de l’Opposition ?

La réunion s’est très bien passée. En tant que président de la République, le leader de l’Opposition m’a demandé une réunion et je ne peux pas refuser. Je l’ai reçu et il est très inquiet au sujet de la situation qui prévaut dans le pays, surtout concernant la « Law and Order » et la criminalité.

Nous avons fait un constat de ce qui se passe. C’est un problème qui doit être réglé. Il faut trouver une façon pour que la sécurité règne dans le pays. C’est un problème auquel le gou­vernement doit s’attaquer. Je ne peux pas faire grand’chose.

Avez-vous  passé en revue la situation politique ?

Non. Je n’ai pas voulu discuter de politique, car cela ne me concerne pas.

Concernant cette question de sécurité et de la « Law and Order », comptez-vous faire part des inquiétudes du leader de l’Opposition au PM ?

C’est une chose normale. De temps en temps, j’évoque ce problème avec le Premier ministre. Je lui en parlerai à nouveau et je lui dirai que le leader de l’Opposition est très inquiet.

C’est un secret de polichinelle et tout le monde en parle : il y a des rumeurs selon lesquelles vous pourriez démissionner…

Écoutez, ma position c’est que si le besoin se fait sentir et que ce serait utile que je sois dehors dans l’intérêt du pays, je n’hésiterai pas un instant à le faire. Pour le moment, je n’en ressens pas le besoin.

La convocation du leader du MSM à l’Icac a-t-elle aussi été évoquée lors de cet entretien ?

Le sujet a été évoqué en passant, parce qu’on sait tous que « l’Icac pé fané ». Nous attendons de voir comment tout cela aboutira.

Avez-vous déjà parlé du fonctionnement de l’Icac au Premier ministre ?

Je lui en ai parlé à plusieurs reprises. En tous cas, je ne suis pas du tout satisfait de la façon de faire de l’Icac.


Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles