26 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Monday, 19 September 2011 10:21

Kalyanee Juggoo secrétaire générale du PTr

Rate this item
(0 votes)

Elle aurait finalement accepté la proposition. La Parliamentary Private Secretary (PPS), Kalyanee Juggoo, occupe désormais le poste de secrétaire-genérale du Parti travailliste. Un poste que lui a offert Navin Ramgoolam, il y a deux semaines. 

C’est ce qu’indiquent des sources très bien informées, tant au sein du PTr que dans le proche milieu de la PPS. D’ail­leurs, l’élue rouge de la circonscription no 4 (Port-Louis Nord/ Montagne Longue) a partagé cette information à quelques proches collaborateurs venus à sa rencontre chez elle, dimanche. Kalyanee Juggoo n’était cependant pas joignable pour commenter la nouvelle. L’annonce officielle ne devrait cependant pas se faire avant le retour de mission du Premier ministre qui s’est envolé pour New-York, dimanche après-midi.

Ceci n’empêche pas la grogne de régner au sein des partisans rouges. Une marche de protestation pourrait avoir lieu ce mardi, indiquent des proches collaborateurs. « Nous maintenons que nous la suivrons où qu’elle puisse aller », confie l’un d’eux.

« Il a fallu que nous exprimions notre grosse colère et notre déception pour que le PM lui offre ce poste de secrétaire-générale du parti. C’est indécent », lance un membre du Constituency Labour Party du no 4.

À noter que Kalyanee Juggoo a rencontré des émissaires du MMM et du MSM avant de voir le Premier ministre, il y a deux semaines de cela. Ensuite, elle s’est envolée pour une mission en Chine. De retour vendredi soir, elle devait cependant réaffirmer : « Mon sang reste rouge ».

Cela ne va cependant pas améliorer les choses entre Kalyanee Juggoo et ses colistières, Mireille Martin et Aurore Perraud. D’ailleurs, c’est surtout la nomination de Mireille Martin au poste du ministre de l’Égalité des genres au lendemain de sa démission du Mouvement socialiste militant (MSM) qui a soulevé ces remous. Déjà que leurs rapports n’étaient pas au beau fixe. Puis, durant son séjour en Chine, plusieurs développements sont venus envenimer le désamour entre certains partisans et la direction des rouges.

Au Parti travailliste, l’on estime maintenant que les choses rentreront dans l’ordre. « Elle reste, je ne vois pas pourquoi ses activistes, du moins certains, continuent à protester », confie une personne influente du Parti travailliste.




Patrick Hilbert

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Actualités

Actualités Popular Articles

Google+