20 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 09 February 2012 12:00

Le baril de pétrole passe à 116 dollars – La STC suit de près la nouvelle flambée Featured

Rate this item
(0 votes)
La State Trading Corporation (STC) suit de près la nouvelle flambée du cours du pétrole sur le marché international et surtout son impact éventuel sur Maurice. Pour l’instant, le pays ne connaît aucun souci concernant l’approvisionnement en produits pétroliers.
Le Red Eagle, en provenance de l’Inde, a accosté Port-Louis le jeudi 2 février et quelque 60 000 tonnes de produits pétroliers ont été débarquées. Ce bateau devrait être de retour à Maurice vers la fin de février (23 ou 24), avec le même volume de produits pétroliers à son bord. Entre-temps, l’Alpine Mistery arrivera à Port-Louis, ce jeudi, pour la livraison d’environ 30 000 tonnes de produits pétroliers, dont du diesel pour les bateaux, du Jet A1, environ 3 000 tonnes de diesel et la même quantité d’essence.

S’il n’y a aucun problème à ce niveau, c’est plutôt la brutale flambée du prix du pétrole sur le marché international qui suscite une certaine inquiétude. De 111 à 112 dollars le baril, il y a quelques jours, le prix est passé à 116 dollars le baril mardi. Une situation provoquée par un « panic buying », après que l’Iran ait menacé de supprimer la fourniture de l’Europe suite à l’annonce de certaines sanctions à son égard de la part des pays européens et des États-Unis.

« Certains pays européens et les États-Unis ont décidé d’appliquer des sanctions et de cesser d’acheter du pétrole de l’Iran. L’embargo prend effet à partir d’août prochain. Toutefois, l’Iran a décidé de réagir sans perdre de temps et le prix du baril a connu une hausse, atteignant ainsi 116 dollars. Nous devons suivre la situation de près car si la tendance actuelle persiste et qu’aucune solution n’est trouvée, cela pourrait avoir un effet sur Maurice », indique-t-on du côté de la STC.

Tassarajen Pillay Chedumbrum : « Nicolas Von-Mally a contribué au développement des Tic à Rodrigues »
Tassarajen Pillay Chedumbrum prend la défense de son collègue, ministre de Rodrigues, Nicolas Von-Mally. Le ministre des Tic a réagi, ce mercredi, au propos de Serge Clair, nouveau Chef commissaire de Rodrigues. Celui-ci a affirmé que Nicolas Von-Mally n'est d'aucune utilité à Rodrigues. Il a également réagi au propos de Johnson Roussety, leader du Front patriotique rodriguais, qui estime que Nicolas Von-Mally n'a rien fait pour Rodrigues.

« Nicolas Von-Mally, en tant que ministre de Rodrigues, a joué un rôle considérable, notamment dans le travail que je fais en apportant le câble optique à Rodrigues. Il y a son empreinte dessus. Alors que c'est le Premier ministre et le ministre des Finances qui ont approuvé le projet, Nicolas Von-Mally et moi-même avions apporté ce câble à Rodrigues. De plus, depuis presque deux ans, il m'a proposé beaucoup de projets pour Rodrigues dans le domaine des Tic. Nicolas Von-Mally a contribué au développement des Tic à Rodrigues », lance Tassarajen Pillay Chedumbrum.



Jean Francois Cossigny

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Actualités

Actualités Popular Articles

Google+