12 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
L’usine Princes Tuna s’attire les foudres des habitants de Baie-du-Tombeau. Après l’émanation d’une odeur de poisson bouilli qui a envahi toute cette banlieue portlouisienne, la direction est invitée par les résidents à rappeler à l’ordre ses ouvriers bangladeshis qui habitent un dortoir de l’endroit. Ces derniers seraient très bruyants et irrespectueux de leurs voisins.
Published in Xplik ou Cas
Il y a plus de trois ans que cet ouvrage a été réalisé dans les faubourgs de Port-Louis et n’est pas entretenu comme il se doit. Conséquence : une eau putride s’accumule, des insectes pullulent et les enfants tombent malades. Visite à la rue Higgunson.
Published in Xplik ou Cas
Ils sont plus d'un à avoir les pieds qui puent. C'est la transpiration qui est à l'origine de ce problème. Ces personnes souffrent, car les pieds qui puent sont gênants. C’est désagréable aussi pour leur entourage.
Published in Magazine
Un scénario classique au service des citadins ! Pendant plus de deux ans, un habitant se plaint auprès des autorités des inconvénients que cause un drain bouché dégageant une odeur putride. Il en fait part au Défi Quotidien cette semaine. Aussitôt, la promesse d’y remédier fait surface.
Published in Xplik ou Cas
Les habitants de l’avenue Cardinal 1, à Pailles, en ont plus qu’assez de l’odeur nauséabonde qui se dégage de deux élevages de poulets à proximité de leur localité depuis des années.
Published in Actualités
Les occupants d’un bâtiment commercial situé à Rose-Hill sont furibonds contre leurs propriétaires. Ils allèguent que depuis plus d’un an, ils ont informé ces derniers d’un problème au niveau des toilettes. « Hélas, nos doléances semblent être tombées dans l’oreille d’un sourd.
Published in Xplik ou Cas
Écœurant. L’odeur était insupportable. C’est lundi 12 décembre que ces marchands ambulants ont fait la découverte… macabre. Des volailles ont été retrouvées en état de décomposition avancée dans l’ancienne poste située à la gare Victoria de Port-Louis. Les marchands qui nous ont rapporté cet incident affirment qu’à l’heure où ils avaient vidé les lieux, les inspecteurs de la municipalité ne s’étaient pas encore pointés pour un constat de la situation.
Published in Xplik ou Cas
Actualités

Actualités Popular Articles

Google+