06 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Nilen Kattany

Nilen Kattany

La saga des affidavits dans l’affaire des téléphones cellulaires de Navin Ramgoolam a pris fin, mardi, en Cour suprême. L’ancien Premier ministre a déposé son quatrième et dernier affidavit. Sa demande d’injonction sera débattue ce vendredi devant la juge Rita Teelock à partir de 10h30. Navin Ramgoolam a enclenché une procédure légale pour limiter l’accès à ses six cellulaires.
La compagnie Asea Brown Boveri Ltd (Mauritius) ne compte plus faire appel du jugement de la Cour industrielle octroyant des dommages de Rs 7,6 millions à Bashir Jahangeer. Elle versera au député MSM le montant en question.
La vente d’un terrain à la barre provoque une polémique. L’acquéreur est dans l’incapacité d’ériger une maison pour sa famille, car le terrain appartient à l’État. Il demande l’annulation de la vente et réclame des dommages de Rs 1,7 million. Il a dirigé sa plainte contre la Banque de Développement et un habitant de La Preneuse.
Les débats sur la motion de remise en liberté du présumé contrebandier Kollam Gangi Reddy n’ont pu avoir lieu, jeudi, en raison de l’absence d’un interprète en langue télougoue. L’avocat de l’Indien a expliqué que son client est à Maurice pour des soins médicaux.
Le mystère autour du Cabinet Memo 250 s’épaissit alors que le procès sur l’affaire MedPoint tire à sa fin. Ce document est la preuve que le Conseil des ministres a donné son aval pour l’acquisition de la clinique, le 18 juin 2010. Pravind Jugnauth soutient s’être retiré de la réunion alors que cette question était débattue. Aucune des parties n'a pu mettre la main sur ce « mystérieux » document.
Le mystère autour du Cabinet Memo 250 s’épaissit alors que le procès MedPoint tire à sa fin. Ce document est la preuve que le Conseil des ministres avait approuvé l’acquisition de la clinique MedPoint le 18 juin 2010 ; date à laquelle Pravind Jugnauth s’était retiré de la réunion. Mais il est aussi mystérieux qu’introuvable.
Elle a assisté à l’agression mortelle de son époux. Malini Lochun a relaté en Cour d’assises, mardi, les circonstances dans lesquelles son mari  Satyadeo Prakash a trouvé la mort, le 1er janvier 2008.
Il est recherché par les autorités indiennes depuis son évasion en mai 2014. Kollam Gangi Reddy, un présumé contrebandier indien, soupçonné d’avoir des connexions avec des criminels internationaux, a été arrêté et détenu par la police mauricienne. Il fait l’objet d’une demande d’extradition de la Grande Péninsule.
Nandanee Soornack a quitté Maurice, laissant derrière elle une ardoise de Rs 58,9 millions. Des dettes contractées par sa compagnie, Airway Coffee Co Ltd, auprès d’Airports of Mauritius Ltd et de sa filiale, Airport Terminal Operations Ltd. Une mise en demeure a été servie à Airway Coffee et à son directeur, Rakesh Gooljaury.
Ouf de soulagement pour un directeur de compagnie ! Il a été blanchi par la Cour intermédiaire pour usage de faux. Dinesh Kumar Jaunky était accusé d’avoir utilisé une fausse lettre du Mauritius Examinations Syndicate pour obtenir des diplômes en informatique.
Page 1 of 111