04 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Eshan Dinally

Eshan Dinally

Pour Shakeel Mohamed, de par sa façon de faire, le gouvernement pourrait avoir à payer une fortune en dommages si le groupe BAI et les firmes Betamax et CT Power saisissent la justice.
Les élections municipales ne sont plus à l’agenda du gouvernement, du moins pour les mois à venir. Selon nos recoupements, les citadins ne seront appelés aux urnes au plus tôt durant le dernier trimestre 2015.
L’image du service financier mauricien risque de prendre un sérieux coup sur le plan international. C’est l’avis généralisé dans le monde des affaires. Banquiers et financiers disent recevoir, ces derniers jours, un nombre grandissant de « queries » des institutions internationales qui travaillent avec des firmes mauriciennes.
« C’est loin d’être un Ponzi Scheme. C’est une chute orchestrée ». C’est l’opinion exprimée par quelques hauts cadres du groupe BA Investment suite aux déclarations du PM et du ministre des Finances.
Réduire notre dépendance de France Télécom, éliminer la rivalité entre Mauritius Telecom et le ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation et accorder un meilleur service à la population.
Dès que CT Power recevra du gouvernement la lettre de l’abandon de son projet de centrale à charbon, elle n’aura d’autre choix que d’avoir recours à la justice pour réclamer des dommages. C’est ce qu’un haut responsable de la compagnie en Malaisie, a confié au Défi Quotidien.
Levée de boucliers contre la force policière qui avait interpellé, Me Pazany Thandrayan, avoué de Nandanee Soornack à sa descente d’avion. Des avocats de tous bords s’élèvent contre la saisie du ‘laptop’, des portables de l’avoué et des documents que lui avait remis la femme d’affaires. Même l’avocat-parlementaire de l’Alliance Lepep, Ravi Rutnah ne mâche pas ses mots. De son côté, Me Yatin Varma du PTr redoute le pire.
Le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval a présenté quelques nouveaux adhérents, dont deux ex-Miss Mauritius, nommément Ameeksha Dilchand et Dalysha Desvaux de Marigny, lors du bureau politique de son parti, samedi. Également présentés : Yauvanie Mari­mootoo, Finance Manager dans un hôtel 5-étoiles, Sevranee Brinda Lutchuman, directrice d’une compagnie et Raj Nunkoo, ingénieur.
Définir une nouvelle politique énergétique. Réinventer le Central Electricity Board (CEB), mettre sur pied un corps régulateur pour la production d’énergie et opter davantage pour les énergies renouvelables… Autant de propositions faites par le Dr Khalil Elahee, expert en matière énergétique.
La vengeance est un plat qui se mange froid. Après son exclusion des business très lucratifs, Rakesh Gooljaury a déclenché la chute de son ancien ami Navin Ramgoolam et de sa partenaire d’affaires Nandanee Soornack. Le Défi Plus est en présence de nouveaux éléments dans l’affaire des commissions à l’aéroport.
Page 1 of 26