18 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 19 February 2013 12:37

« Free Diego Garcia » de Ras natty Baby : « Cet album est un cri d’alerte

Rate this item
(0 votes)
L'album est en pleine ébullition. « Free Diego Garcia » comprendra entre huit et neuf morceaux. Écrits par Ras Natty Baby, l'album sera sur le marché au courant de cette année. La maquette du produit est prête. Il ne reste qu'à concevoir l'arrangement musical.
Ras Natty Baby veut « apporter sa contribution à la lutte des Chagossiens ». Comme il nous l'a précisé : « Ce ne sera pas un album qui traitera d'un aspect socioculturel. Cet album s'immiscera au fond d'une histoire qui restera pendant très longtemps dans les annales. La déportation des Chagossiens. Mais la plupart d'entre eux ont préféré rester dans l'ombre ».

Après Jean Uranie, Ras Natty Baby est le dernier d’une assez longue liste de chanteurs mauriciens à réclamer que les Chagossiens soient autorisés, du moins pour ceux qui le souhaitent, à retourner sur leurs îles natales. L'album comptera un seul morceau en français, les autres morceaux ont été écrits en anglais. « Cet album abordera le problème dans sa globalité et dans toute sa complexité. Il ne sera pas comparable à l’album ‘Diego nou la terre’, de Jean Uranie », a dit le chanteur. Ainsi, ‘Free Diego Garcia’ « est un cri d’alerte, qui vise à sortir de nombreuses personnes de leur silence ».

« À ce jour, j'ai déjà terminé la maquette. La seconde phase du projet concerne l'arrangement musical, qui sera suivi des enregistrements et de la conception de la pochette. L'une de mes espérances est de mettre l'album sur le marché d'ici mi-2013 », avance l'auteur de l'album.

Ainsi, « Free Diego Garcia » est un album de reggae. Quelques-uns des morceaux sont : « What a big crime », « UK blessing in disguise », « Free Diego Garcia », « Chagossian tears », « Women uprising »…  Cette chanson, comme son titre l’indique, est un hommage aux Chagossiennes.



Fernando Thomas

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Defi Zen Popular Articles

Google+