06 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Friday, 06 March 2015 08:00

Budget : Ravin Dajee repond au Grand argentier Featured

Written by
Dans le contexte de la présentation du Budget prévue pour le 23 mars, la CFA Society Mauritius a réuni jeudi les acteurs du secteur bancaire, de l’assurance et de l’offshore pour discuter des enjeux et des attentes du secteur économique. L'occasion pour le Managing Director de la Barclays Bank de repondre au Grand argentier.
Thursday, 05 March 2015 12:04

Budget : L’indifférence des entrepreneurs Featured

Written by
Ils sont nombreux les opérateurs économiques à attendre impatiemment la présentation du Budget. Un enthousiasme qui n’est, toutefois, pas partagé par d’autres entrepreneurs. Budget ou pas, pour eux, ce sera « business as usual ».
Après avoir livré des résultats financiers solides pour l’année se terminant au 31 décembre 2014, Barclays Africa Group Limited est en bonne voie pour respecter ses priorités stratégiques et ses engagements financiers. C’est ce qu’affirme Ravin Dajee, Managing Director de la Barclays Bank à Maurice.
La banque AfrAsia maintient sa stratégie sur le continent. Elle vise les pays des blocs économiques régionaux ayant des liens commerciaux avec Maurice.
On a noté une baisse au niveau de la demande, même s’il y a peu d’entreprises qui fabriquent les mêmes produits que nous. Les prix des matières premières ont augmenté.
Les banques commerciales ont été la cible du ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo, la semaine dernière. Elles ont été reprochées de ne pas jouer le jeu en ce qui concerne le financement des entrepreneurs et de maintenir des taux abusifs. La Mauritius Bankers Association a immédiatement donné la réplique alors que le régulateur, la Banque de Maurice, n’a pas réagi à cette polémique.
Le Fonds monétaire international (FMI) estime que le pays est appelé à revoir sa politique d’aide sociale, en phase avec son aspiration à être une économie à revenus élevés, Maurice ayant progressé au fil des décennies.
Une économie de partage. C’est dans cette direction que le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, souhaite orienter le pays. Des mesures en ce sens sont attendues dans le Budget 2015. Qu’entend-il par ce concept ? Parole aux observateurs économiques.
Wednesday, 04 March 2015 14:03

Tissus : La vente perd du terrain continuellement Featured

Written by
Acheter un vêtement prêt-à-porter coûte moins cher que l’achat du tissu et les frais réclamés par la couturière. Avec l’accroissement des magasins et ‘workshops’ qui exposent des vêtements, la vente de tissus piétine. Tour d’horizon.
Si pour les Mauriciens au bas de l’échelle, le coût d’un caddie tourne autour de Rs 3 500, pour ceux de la classe moyenne, le coût peut monter jusqu’à Rs 8 500 mensuellement. Par ailleurs, pour d’autres, le coût d’un caddie pourrait même dépasser les Rs 20 000.
«À Maurice, les banques sont bien capitalisées et bien régulées, certains diront bien profitables », affirme Ravin Dajee, managing director de Barclays Mauritius.
Choisir une voiture de seconde main ou un scooter n’est pas une mince affaire à Maurice, tant l’offre est large. ‘Delior Automobile & Scooters’ a été créée, il y a 30 ans, par un ancien pilote de rallye.
Page 1 of 436