23 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like

Les opportunités sont nombreuses dans tous les secteurs sur le continent africain, indique Amédée Darga. Toutefois, le président d’Enterprise Mauritius et directeur de StraConsult Ltd estime que des mesures doivent être prises pour pouvoir mieux intégrer ce marché. Ceci, dit-il, devrait être l’une des priorités du prochain gouvernement.
Thursday, 23 October 2014 12:02

Tourisme : Les dépenses par visiteur augmentent de plus de 4 % Featured

Written by
Les recettes touristiques de janvier à août 2014 ont atteint Rs 29,2 milliards pour 651 107 arrivées, révèlent les données de la Banque de Maurice. À pareille époque en 2013, le montant des recettes avait atteint Rs 26,8 milliards pour 622 492 arrivées, soit une hausse d’environ 8,9 % et 4,6 % respectivement.
Le pullulement de marchands ambulants serait la principale cause de fermeture d’environ 4 000 entreprises en 2013-2014. Cela aurait également provoqué une chute de 75 % dans les ventes des maraîchers. Certains de ces marchands de rue sont, toutefois, pères de famille. Quelles sont les attentes des différents acteurs du secteur du prochain gouvernement ?
Thursday, 23 October 2014 12:00

Financement des PME : La barre des Rs 4 milliards en vue Featured

Written by
La barre des Rs 4 milliards, allouées sous forme de crédit bancaire au Petites et moyennes entreprises (PME) est sur le point d’être franchie. Cette allocation s’insère dans le programme ‘Small and Medium Enterprises Financing Scheme’.
Quelles devraient être les grandes priorités économiques lors de la prochaine mandature ?  Le point dans notre dossier spécial en marge des élections générales.
Très long chemin parcouru par l’île Maurice pendant les quatre dernières décennies, évoluant d’une économie basée principalement sur la canne à sucre, vers une diversification réussie en une pléiade de secteurs importants. Mais encore faut-il trouver des nouveaux secteurs pour une meilleure croissance et devenir un pays à hauts revenus pour faire face aux nombreux défis. Ci-dessous, un aperçu des principaux secteurs.
La fête de la lumière requiert de grandes préparations. La cuisson des gâteaux, la mise en place des lampes pour orner la maison, le traditionnel ‘rangoli’ et les achats de vêtements sont de rigueur. À l’unanimité, certains commerces voient grimper leurs chiffres d’affaires.
Alors que le financement des partis politiques a une fois de plus été au centre de l’actualité cette année-ci, certaines entreprises n’en ont guère cure, à l’instar de Rogers, qui continue de financer les partis politiques.
La balance commerciale est en baisse au mois d’août 2014, si on en croit le dernier rapport de Statistics Mauritius. Par rapport au mois de juillet dernier, la balance commerciale a baissé de 14,7 %. La baisse est de 21,1 %, en comparaison à août 2013.
Guichets automatiques, cartes bancaires,… les Mauriciens privilégient de plus en plus ces canaux de proximité pour leurs transactions bancaires. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
Maurice se positionne de plus en plus comme une plate-forme entre l’Afrique et l’Asie. La firme internationale Ask Indus a donc décidé d’y implanter un bureau pour développer les échanges entre la Grande péninsule et la région.
Les compagnies mauriciennes investissent de plus en plus dans la publicité en ligne, ce qui permet souvent de toucher une audience de manière plus précise qu’à travers les autres moyens de communication. Ainsi, ce type de publicité prend de l’ampleur. Les sites internet, les ‘mass mailings’, les réseaux sociaux, les bannières sur des sites de presse. Autant sont les modes digitales pour communiquer avec les clients potentiels.

Economie Popular Articles

Google+