21 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 18 October 2012 12:00

Hector Espitalier-Noël : « Les années à venir seront plus difficiles » Featured

Rate this item
(1 Vote)
Hector Espitalier-Noël Hector Espitalier-Noël
Hector Espitalier-Noël, Chief Executive Officer d'ENL Group, revient sur la situation économique actuelle, dans le dernier bulletin information du groupe.
«Étant donné le sentiment mitigé de l'économie nationale, les entreprises d'ENL n'ont pas mal fait. Le chiffre d'affaires consolidé, les bénéfices d'exploitation sont légèrement inférieurs aux attentes en raison d'une conjonction de trois facteurs: les difficultés auxquelles est confronté le secteur de l'hôtellerie, un rendement sous-optimal au sein du pôle commercial et des retards dans la réalisation de certains de nos avoirs fonciers. D'autre part, nos exploitations agricoles, industrielles ou immobilières, ainsi que les sociétés associées ont donné de bons résultats », indique-t-il.

Il souligne que « les années à venir seront plus difficiles, comparées à tout ce qu'a connu notre pays. Cela est particulière­ment vrai dans le secteur de l'hôtellerie, qui reste en proie à des faiblesses systémiques et d'une politique restrictive d'accès aérien. La situation actuelle énonce un danger pour nous tous, sauf si elle est adressée de manière urgente. La crise que con­naît le secteur aura un impact socio-économique beaucoup plus profond que les statistiques et les modèles économétriques ne pourront jamais démontrer. ENL a toujours défendu sa foi en la destination mauricienne.

Notre récente décision de prendre la majorité des actions de Rogers réaffirme cela. Nous croyons également en la capacité de la nation à travailler sur des solutions durables pour s'adresser aux problèmes. Nous ne doutons pas qu'une fois que nous nous y concentrons, nous serons en mesure de donner un nouveau souffle à l'industrie du tourisme. En être seulement conscient n'est d'aucune utilité si nous ne passons pas à l'action au plus haut niveau, et au plus vite », fait ressortir le CEO d'ENL Group.

Hector Espitalier-Noël ajoute que « par coïncidence, le gouvernement a également conclu à un état d'esprit d'évaluation et de réajustement, car il se prépare à présenter le Budget national le mois prochain. ENL a participé active­ment au processus, en utilisant les canaux institution­nels existants, pour appeler à des initiatives visant à stimuler l’Internal Revenue Service (IRS), le développement immobilier et la construction en particulier. L'équilibrage que le ministre des Finances est appelé à réaliser, n'est pas sans rappeler ce que doivent faire les chefs d'entreprise chaque année. Pourtant, les rôles sont clairement expri­més : c'est celui du gouverne­ment d'offrir un train de mesures qui permettront la création de richesse, et nous d'offrir une efficacité au sein de nos opérations. »

Enfin, il précise que « des temps difficiles s'annoncent. Mais pas autant dur au point de déses­pérer, mais assez difficile pour que nous revoyions nos attentes et les aligner sur les besoins du moment. Et le moment exige un changement d'attitude, un renforcement de la volonté et de travail acharné… »



Last modified on Thursday, 18 October 2012 11:49
Kervin Victor

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Economie

Economie Popular Articles

Google+